Magazine Insolite

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Publié le 06 avril 2018 par Tonton @netkulture

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Dans le Land Art l'artiste Joanna Hedrick, conseillère au Centre de services aux étudiants de l'Université d'État de Sacramento, réalise sur ce Campus et avec l'aide d'un râteau, de remarquable dessins complexes tel que labyrinthes et autres pièces d'art avec les feuilles d'or tombées de Ginkgo...

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Avec un arrière-plan d'art, d'horticulture et de photographie, elle combine différentes passions en une seule forme d'art le fällen Ginkgo Art. Un art qui avait commencée avec un vieux râteau rouillé et lors de photos de ses enfants.

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Son arbre préférée est de loin ce très ancien arbre aux quarantes écus qu'est le Ginkgo biloba et aussi parce que leurs feuilles mortes sont bien jaune et qu'elles peuvent créer de belle toiles. 

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Joanna ratisse les feuilles de Ginkgo autour des arbres afin de réaliser des modèles allant de cercles concentriques ou de circuit de labyrinthe.

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Des modèles qui lui prennent généralement 2 à 6 heures pour les créer et beaucoup plus si plusieurs modèles et arbres sont concernés. 

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Son inspiration des labyrinthes lui vient lorsqu'elle avait réalisée une installation de labyrinthe de pierre dans le terrain de jeu de l'école maternelle Montessori de sa fille Sagan.

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

Une belle distraction et un art plutôt zen pour les périodes stressantes à l'universitée.   :)

Labyrinthes feuilles mortes de Joanna Hedrick

En voir plus de ses créations sur son Instagram...
Mes sources...   via: favriver...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tonton 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine