Magazine Société

Science de l'influence

Publié le 08 avril 2018 par Christophefaurie
J'ai compris qu'il était un escroc lorsqu'il m'a offert un café, me disait un ami suédois.
La découverte de la science de l'influence est une conséquence de mon étude du changement. L'influence obtient notre consentement en court-circuitant notre esprit critique. La manipulation est histoire de "désinformation", bien sûr. Cette désinformation est peu une question de "fake news", mais plutôt de "framing", de formulation qui induit une conclusion incorrecte. Les Etats, les entreprises, les lobbys, les mieux pensants en premier,... nous soumettent à une intense manipulation. Mais elle est surtout dans la relation d'individu à individu. Tu n'auras pas de dessert, si tu ne fais pas tes devoirs, est une manipulation. Pourquoi fait-on aimer le dessert aux enfants, d'ailleurs ?
L'usage massif de la manipulation est-il causé par ce que Nietzsche a appelé "la volonté de puissance" ? Hier l'homme réglait ses comptes à coups de poing. Maintenant, le terrain de combat est psychologique. Mais l'objectif est le même : détruire l'autre, ou le réduire en esclavage ? "Mère, je suis idiot" auraient été les derniers mots de Nietzsche. Et s'il en était de même de nous ?
Mais, imaginons que, d'un seul coup, nous décidions d'utiliser l'intelligence de nos contemporains. Par exemple d'aimer nos enfants. Ne pourrait-on pas en attendre un miracle ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine