Magazine France

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Publié le 09 avril 2018 par Gédécé @lesechogaucho

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Aujourd’hui, atterré, j’ai suivi l’évolution des événements de NDDL, par le biais de ma petite lucarne favorite, twitter. Ce qui j’y ai vu est effrayant. Je ne développerai pas ici ce qui peut être connu de tous, cet insupportable « combat » de David contre Goliath, avec la bénédiction du tartuffe en chef qu’est l’hélicologiste Hulot.  Comment appellerait-on ailleurs un gouvernement qui envoie 2500 hommes armés et des chars pour déloger une poignée d’écologistes armés de pierres et de bâtons ? Voilà vous y êtes, je ne m’étendrai pas sur le sujet. Les ânes bâtés qui ne connaissent rien au sujet pousseront leurs cris d’orfraie habituels en hurlant « l’état de droit, l’état de droit », mais pour qui connait son affaire quand l’état lui même s’assoit sur le droit qu’il prétend défendre, ça fait franchement mauvais genre. Bref, passons. Non, ce que je veux évoquer ici, c’est cet effroyable déluge de merde que j’ai vu se déverser sur twitter sous le hashtag #NDDL . Une véritable surenchère d’appels à la haine, à la violence, et aussi et surtout, si majoritairement, unis en un même élan outrancier de mépris social, une nuée de comptes provenant non seulement de la fachosphère (très) ordinaire, ce qui serait tellement attendu que je n’apprendrai rien, mais également de la droite dite « républicaine » (comme cela ne veut plus rien dire, depuis Wauquiez et Ciotti…) et de LREM, unis en un même et bel élan de mépris social et de pauvrophobie  ignoble qui fait honte à notre monde. Démonstration :

#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres

…. On ne peut pas se refaire, je porterai toujours un regard empli de colère envers ces gens qui, alors que cette affaire est si déséquilibrée (des chars contre des pauvres, était ce bien nécessaire ?

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Comme le symbole est désastreux… ), seront toujours du bon côté du manche : celui qui cogne. La meute de ceux qui aboient… de loin. Et qui doublent leur forfait bien dégueulasse d’un mépris social hallucinant, d’une pauvrophobie ignoble, comme si l’argent et le pouvoir étaient plus important que toute autre valeur immatérielle… (les vertus cardinales du macronisme, qui effacent visiblement toutes autres). Quel tort ont donc commis les zadistes, qui mérite tant de haine et de violence, si ce n’est d’avoir voulu défricher une parcelle d’utopie, ce qui mérite notre respect ? Tout n’y était pas si rose, je le sais bien, j’y ai des yeux, à l’intérieur, mais eux au moins eux ont essayé, loin de ces bourgeois assis confortablement dans leur banquette à cracher sur les écolos gauchistes… et à caricaturer outrageusement une zad totalement fantasmée, comme l’histoire du journalisme  exempt de toute déontologie nous l’a déjà amplement prouvé. Comme c’est facile. Et méprisable.

ET cerise sur le gâteau à la merde qu’est cet incroyable épisode de ce qui est à présent très clairement devenu une guerre faite aux pauvres par le régime proto-fasciste de Macron, employer les mêmes procédés des régimes dictatoriaux en interdisant aux journalistes de se rendre sur place, et leur tendre les images qu’il convient de montrer de ce conflit là… Les journalistes ont en effet été invités très officiellement à ne pas entrer sur la zone :

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Heureusement que la honte ne tue pas.

Enfin, pour clore provisoirement ce thème (je serai ce soir comme des milliers de français – liste des rassemblements ici –  sur une place de ma ville pour dire mon hostilité à cette évacuation militaire insupportable), apprendre qu’une taupe d’extrême-droite (et oui, encore une), Jonathan Moadab, un ancien du cercle des volontaires (voir ici)  passé à Russia Today France, est sur le terrain, grâce à place laissée vacante par le pouvoir macronien, avec une vision du conflit extrêmement orientée… à l’extrême-droite.

#NDDL : la guerre faite aux pauvres
#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Il fait d’ailleurs – je l’ai observé en direct –  la joie de la fachosphère avec ses images de nature à totalement décrédibiliser les zadistes plutôt que de rendre compte des innombrables exactions des forces de l’ordre. Dommage que même nos amis libertaires, écolos et gauchistes de la ZAD se laissent avoir par ce sournois…  Certains fachos (à moins que ce ne soit quelqu’un de LREM ? Pardon, mais à force, on ne s’y reconnait plus trop, ils ont les mêmes haines, les mêmes adversaires…) sont d’ailleurs furieux que je le dénonce en direct sur twitter :

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

Normal, c’est le même qui écrit ça :

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

et qui partage ça :

#NDDL : la guerre faite aux pauvres

 Vous voila renseignés.. Si vous voyez des images et des vidéos de dangereux zadistes le couteau entre les dents, vous saurez d’où elles viennent, au moins : des potes de ces gens là, de grands démocrates, assurément.

Les autres quant à eux, qui veulent savoir ce qui se passe vraiment dans la Zad, au quotidien, heure par heure, précisément, textes et images à l’appui,  vont voir ici. Voilà voilà… (salut les potos !).

Post-scriptum : la guerre politique, idéologique, civilisationnelle et informationnelle qui est en train de se jouer en ce moment est indéniable, dont NDDL participe. Grâce à cet épisode, j’ai découvert un nouveau terrain de jeu et de connaissance que je vais m’empresser d’étudier, qui va j’en suis certain affiner mes techniques de combat  : l’astroturfing. Késaco ?

#NDDL : la guerre faite aux pauvres
source

Je file me documenter. ça me permettra de mieux vous expliquer comment des meutes de bas de plafond viennent investir les commentaires de votre magazine, journal ou réseau social préféré pour manipuler l’opinion en vous faisant croire que le racisme et la haine des gauchistes, c ‘est trop top, et très répandu (les français sont tous racistes, c ‘est bien connu), alors que l’humanisme et la défense des droits humains, toussa, c’est has been. Suite au prochain épisode.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte