Magazine Culture

Critiques Séries : The Crossing. Saison 1. Episode 2.

Publié le 10 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Crossing // Saison 1. Episode 2. A Shadow out of Time.


Au départ, je me suis dit que The Crossing pourrait être la digne descente de Lost que ABC n’a de cesse de chercher au fil des années. Sauf que The Crossing n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais… C’est bien trop décevant. Les dialogues sont peu crédibles et l’ensemble est suffisamment ridicule pour prêter un peu plus à rire qu’autre chose. Le premier épisode était curieux, intéressant et nous plongeait dans un univers légèrement différent de ce à quoi je m’attendais au départ. Puis ce second épisode laisse la série se reposer avec un enchaînement de dialogues en tout genre. David Von Ancken (Seraphim Falls, Code Black) tente alors d’injecter des ingrédients qui fonctionnent à tous les coups dans ce second épisode et dans un sens ce n’est pas une mauvaise chose. Disons qu’il y a suffisamment de questions à se poser pour donner au téléspectateur l’envie de revenir mais la façon de rythmer l’histoire ne fonctionne pas toujours comme prévu. En tout cas, de mon point de vue c’est uniquement les quelques twists ici et là qui viennent donner au téléspectateur l’envie de donner une nouvelle chance à la série jusqu’à ce que peut-être elle devienne percutante. Sauf que j’ai du mal à imaginer que cela puisse être le cas à un moment.

Ce n’est pas une série prestigieuse, juste une série avec des intrigues simplistes où il ne faut pas trop se poser de questions. Car avec un épisode comme celui-ci, The Crossing avait largement de quoi développer un peu plus la mécanique de la série, les flash-forwards (et donc ce qui s’est passé dans le futur), l’intérêt psychologique de chacun, la position politique, etc. Mais rien de tout ça ne se passe car même dans le futur la série veut devenir une série d’action sans queue ni tête. J’ai beau adorer les séries fantastiques et notamment de ce genre là, mais The Crossing n’est peut-être pas ce à quoi je m’attendais. Flash-Forward était presque bien plus intéressante (elle a juste étiré son histoire sur trop d’épisodes) alors que The Crossing a du mal à enclencher la seconde vitesse. Ce second épisode était une opportunité en or d’aller de l’avant et de donner une vraie direction palpitante à la série sauf que c’est presque tout l’inverse qui se passe ici. Finalement, The Crossing n’est pas au sommet de son art et je trouve ça légèrement dommage mais bon, je serais là la semaine prochaine afin de découvrir ce qui s’est passé. Elle a au moins su créer un cliffangher sympathique (bien que légèrement prévisible)…

Note : 5/10. En bref, un divertissement facile et sans grand intérêt mais qui se laisse regarder…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte