Magazine Culture

Critiques Séries : iZombie. Saison 4. Episode 6.

Publié le 10 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

iZombie // Saison 4. Episode 6. My Really Fair Lady.


Qu’est ce que c’est mignon de voir Rachel Bloom dans iZombie. Et surtout, pour chanter une petite chanson au début de l’épisode. On aurait pu se croire dans un épisode de Crazy Ex Girlfriend, mais ce n’est pas totalement le cas. Alors que la comédie musicale tirée de la série fait une tournée aux Etats-Unis et que The CW a décidé de la renouveler pour une quatrième et dernière saison, il manquait peut-être une petite dose bonus de Rachel Bloom et c’est iZombie qui la récupère. Tout cela va permettre à notre héroïne de passer un bon moment et mine de rien, je dois avouer que je trouve ça assez mignon. Si ce n’est pas forcément le meilleur épisode de la saison, il reste particulièrement passionnant du début à la fin. Pour la première fois dans iZombie cette saison, il n’y avait pas d’affaire de la semaine de meurtre et cet épisode permet donc aux personnage de respirer un peu, mais aussi d’explorer la nouvelle quête de Liv de devoir la nouvelle Renegade. C’est une façon de respirer pour iZombie car la série n’a pas d’intrigues qui sont nécessairement liée à un cas de la semaine. Du coup, la série peut alors se concentrer un peu plus sur ses personnages afin de développer aussi leur histoire personnelle.

Cet épisode a sûrement l’un des meilleurs cold-open de toute la saison. Cette version zombie de Rent au sein même d’un Seattle en quarantaine est un grand moment. Je crois que l’on ne pourra plus jamais penser à « Seasons of Love » de la même façon après tout ça. Le seul truc dommage avec l’apparition de Rachel Bloom c’est qu’elle se cantonne à une apparition dans le cold-open et pas dans le reste de l’épisode. Je dirais que c’est bel et bien le seul problème de cet épisode alors que tout le reste est finalement vraiment passionnant. La personnalité de Liv est cette semaine beaucoup plus subtile qu’à l’accoutumée mais tout cela permet malgré tout de faire évoluer sa propre histoire personnelle. Elle va rencontrer l’équipe de Mama Leone et tenter de faire en sorte qu’ils aient sa confiance. L’autre grande intrigue de cet épisode est la décision de Ravi de manger le cerveau d’une accro à l’héroïne dans le but d’aider Peyton à retrouver un chien perdu. C’est une histoire qui a l’air un peu ridicule voire débile, mais qui finalement permet de créer des interactions avec les personnages car iZombie a de la place pour ça et l’histoire est suffisamment légère pour se permettre tout cela. Je ne m’y attendais pas mais je suis content de voir que cela fonctionne.

Note : 8.5/10. En bref, un nouveau solide épisode pour iZombie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte