Magazine Culture

Critiques Séries : Deep State. Saison 1. Pilot (UK).

Publié le 10 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Deep State // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Il y a de plus en plus de séries d’espionnage et je dois avouer que j’aime beaucoup. Deep State nous plonge alors dans une histoire de conspirations comme il se doit avec ce qu’il faut de rebondissements. Il faut dire que cette série se repose tout de même sur de bons éléments. Notamment des intrigues se déroulant dans plusieurs pays, et Mark Strong (Kingsman, Imitation Game) dans le rôle titre. Créée par Simon Maxwell (Killing Bono) et Matthew Parkhill (Rogue) et diffusée par Epix aux Etats-Unis, ce premier épisode ne perd pas de temps à installer le climat qui sera celui de cette première saison. Les mystères sont suffisamment développés et les personnages bien présentés pour que l’on ait envie d’aller plus loin. Il y a quelque chose d’intéressant dans cette série au travers du drama familial qu’elle tente de nous raconter. Tout cela nous offre pas mal de bons moments, notamment car la série a su arrondir les angles et ajouter des intrigues beaucoup plus percutantes en parallèle. Derrière le drame familial se cache une série d’action et d’espionnage avec suffisamment de suspense dans sa structure pour parvenir à captiver notre attention. Ce premier épisode nous présente alors tout un tas d’éléments dramatiques qui vont forcément construire quelque chose de beaucoup plus global au fil des épisodes.

Lorsqu'il sort de sa retraite pour venger la mort de son fils, un ancien espion se retrouve coincé entre passé et présent, au coeur d'une guerre entre agences et d'une conspiration qui tire profit du chaos au Moyen Orient.

Cette série est sortie de nulle part, et pourtant elle fonctionne très bien. Le mieux est probablement la façon dont tout s’escalade au fur et à mesure que l’épisode évolue. Ce n’est pas la série la plus originale du monde, mais le déroulé est suffisamment solide sans compter que les personnages intéressants. Notamment car le casting est solide. A commencer par Mark Strong qui est parfait dans son rôle de héros, à la retraite, qui doit venger la mort de son fils. Il y a un angle un peu Taken mais pas totalement non plus. Disons que Deep State est tout de même plus subtile que la production de Luc Besson. Grands fans du film Syriana, les deux créateurs de la série se sont alors un peu inspirés de l’ambiance de ce film de Stephen Gaghan avec George Clooney pour construire un truc qui reste enraciné dans l’actualité de façon intelligente. Avec quelques bonnes scènes d’action, ce premier épisode regorge donc de tous les éléments nécessaires pour une série de ce genre là et pour sa réussite. Deep State a du potentiel, reste à savoir si cela va rester dans les futurs épisodes ou bien si tout va rapidement partir en sucette mais je reste confiant et j’ai hâte de voir la suite.

Note : 7.5/10. En bref, une série efficace.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte