Magazine Bons plans

Décoration : On a osé l’osier et le rotin

Publié le 11 avril 2018 par Larrogante

C’est la grande tendance décoration du moment : l’osier et le rotin. 

Simple à adapter dans un intérieur moderne, c’est en visitant le magnifique hôtel Le Doisy que je me suis rendue compte de la beauté d’une pièce en rotin ou en osier, même chez soi. Dans cet hôtel situé à Ternes, c’est la créatrice Inès Lucas (collaboration avec la maison Drucker) qui a eu l’idée de faire des têtes de lit, dans chaque chambre, en rotin. Et pour rappeler cette originalité, le duo d’architectes d’intérieur Raphaëlle Levet et Bénédicte Pierens ont eu cette belle initiative d’incorporer du rotin un peu partout dans l’hôtel. Esprit rétro et design, il fallait y penser !

D’ailleurs, Le Doisy est une véritable source d’inspiration en décoration. En laissant la lumière envahir le salon et l’espace petit-déjeuner, en jouant sur l’esprit tropical tout en étant très élégant et usant de matières simples et nobles, j’ai tout de suite été séduite !

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Décoration : On a osé l’osier et le rotin

Crédit photo : Hervé Goluza

Alors maintenant le coup de coeur établi, comme pour les sacs avec l’article concocté par Lila la semaine dernière, comment bien choisir ses éléments de décoration pour chez soi, sans trop en faire, avec des prix variés ?

Voici une sélection, pour les petits comme les grands appartements. 

Le miroir en osier, on ne s’en lasse jamais : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Miroir en osier, CDiscount, 49,99 euros.

Une chaise est suffisante pour habiller un salon : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Chaise en rotin, la Redoute, 108 euros.

Ce site, Selency, est une mine d’or pour des objets vintage. Et on a toujours besoin d’un porte revue, non ? 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Porte revue vintage, Selency, 40 euros.

Le version à bascule est canon, elle fait tout de suite son petit effet : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Version Rocking Chair en rotin, la Redoute, 111,25 euros.

La bougie senteur osier, fallait y penser ! 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
La bougie Osier, Panier, Rotin, Fleux, 39 euros.

Ah la suspension, sublime ! Plutôt pour un grand salon : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Suspension en osier, The Cool Republic, 295 euros.

Et la version plus petit prix et plus petit modèle : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Suspension en rotin clair, Made, 59 euros.

J’aime bien l’idée de mettre un arbre ou une plante dans un panier en osier, ça donne un esprit jardin sympathique pour l’intérieur : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Panier en osier pour la maison, Ikea, 9,99 euros.

On ne dit pas non aux pompons… 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Panier en osier pour la maison, Cyrillus, 24,90 euros.

Toujours avoir le bon oeil chez soi : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Miroir en rotin naturel, Fleux, 48,90 euros.

Celui pour lequel j’ai craqué à la maison :

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Fauteuil en osier naturel, la Redoute, 149,31 euros.

Sur une commode vintage, ça fait son effet : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
La commode vintage en rotin, Etsy, 290 euros.

Prix très bas pour ce fauteuil qui semble très confortable : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Fauteuil en rotin, Ikea, 229 euros. 

Et rien que pour vous, trois bonus shopping : 

Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Panier en osier pour vélo, Made, 59 euros.
Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Le panier de transport pour chat, Wanimo, 29,99 euros.
Décoration : On a osé l’osier et le rotin
Berceau en rotin, Etsy, 340 euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Larrogante 5493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines