Magazine Poésie

Fin de journée

Par Vertuchou

Je tire mes rideaux
sur la pierre précieuse
que fut cette journée
bruissante
de braises perdues
d’éclaircies
de rires d’enfants

Je laisse venir
l’apaisement
du silence
le sourire
qu’avec délicatesse
me restituent
mes anges gardiens

Anne-Lise Blanchard,

Partager cet article

Repost 0
Fin de journée
&version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Nous inscrivons notre nom
Nous inscrivons notre nom
Et je l’ai rêvé
Et je l’ai rêvé
Lorsque tu baiseras le sel de mes paupières
Lorsque tu baiseras le sel de mes paupières
Quand je plonge mes yeux dans les tiens
Quand je plonge mes yeux dans les tiens

Poètes D'aujourd'hui

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine