Magazine Société

Un Autrichien à la tête du Met

Publié le 13 avril 2018 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche d'évènements (agenda) Après plus d'un an de recherche, la prestigieuse institution new-yorkaise a finalement trouvé le remplaçant de Thomas Campbell, spécialiste des tapisseries, démissionnaire depuis fin février 2017. C’est la première fois en 60 ans qu’un conservateur venu de l’extérieur est choisi pour diriger le Metropolitan Museum of Art. Max Hollein, âgé de 48 ans, prendra ses fonctions l'été 2018. Il est depuis 2016 directeur des musées d'art de San Francisco. Diplômé en histoire de l'art et en administration des affaires, il a commencé sa carrière en 1995 au Guggenheim Museum de New York, où il est resté jusqu'en 2000, puis il est revenu en Europe. De 2006 à 2016, il a dirigé trois grands musées de Francfort, la Schirn Kunsthalle, le Liebieghaus Skulpturensammlung et le Städel Museum. Durant cette période, ce dernier musée a doublé sa surface d'exposition. Hollein a prouvé combien il était capable de gérer des expositions et des collections avec des œuvres issues de plusieurs centaines d'années. Ce qui sera pour lui un grand atout quand il prendra la direction du Met riche de quelque deux millions de pièces s’étalant sur une période d’au moins 5.000 ans.
Le départ de Thomas Campbell au début 2017, avait marqué la fin de l’époque des grands projets, par de grosses pertes, quelque 8,3 millions de dollars pour l'exercice 2015-16. Il a fallu redresser la situation avec un plan de départs volontaires et des licenciements pour 90 personnes. Le Met a renoncé à la construction d'une nouvelle aile, dont le coût était estimé à 600 millions de dollars, et, début 2018, il a pris la décision de rendre obligatoire le tarif de 25 dollars l'entrée pour les touristes.
Le musée prévoit de retrouver l'équilibre financier en 2020, le nombre de visiteurs ne cessant d’augmenter. Aujourd'hui 24e jour du signe astrologique du Bélier. Selon le dicton, "à la Sainte-Ida, craint petites gelées et coup de froid". Sont nés notamment ce jour: la reine Catherine de Médicis, le président Thomas Jefferson, le prince Louis-Philippe d'Orléans, l'écrivain Samuel Beckett, le compositeur Vladimir Cosma, le champion d'échecs Garry Kasparov. Pas de journée internationale. Au Cambodge et Laos, premier jour du Nouvel An. En France, bonne fête aux Ida et Karadeg!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine