Magazine Culture

Critiques Séries : Krypton. Saison 1. Episode 4.

Publié le 13 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Krypton // Saison 1. Episode 4. The Word of Rao.


Je pense que Krypton a encore des problèmes et je me demande si elle va réussir à un moment à devenir quelque chose de réellement passionnant. Alors que l’épisode précédent s’était décidé à développer un peu plus les menaces que Brainiac pouvait apporter au scénario, cet épisode ne change pas grand chose et surtout n’apporte rien de réellement passionnant. « The Word of Rao » se concentre alors énormément sur les problèmes de pouvoir, que cela soit face aux autres ou bien caché, entre toutes les maisons les plus importants de Kandor. C’est assez étrange de voir Seg, Strange et Kem tous dans un bars alors qu’ils viennent d’apprendre que la fin de la vie telle qu’ils la connaissent est en train d’arriver à grands pas. Tout cela rend certains personnages inutiles, notamment Adam Strange que je ne comprend toujours pas. Mais l’on ne peut pas dire que Krypton ait voulu de la subtilité dans son récit et les dialogues s’enchaînent mais le scénario ne fait rien pour nous intriguer ou nous donner absolument envie de revenir chaque semaine. C’est un truc assez étonnant car je dois avouer que j’avais envie de voir ici quelque chose de réellement original, mais avec une tendance fun sur les bords. C’est tout l’inverse qui se passe car la série continue de se prendre trop au sérieux et hésite alors à devenir plus funky.

Pourtant, les problèmes narratifs tentent d’être compensés par quelque chose qui fonctionne dans cette série : son casting. En effet, cet épisode est bourré de gens talentueux qui font de leur mieux pour s’éviter d’être ridiculisés par ce qu’ils débitent à longueur d’épisodes. Les femmes de la Maison Zod restent des personnages importants dans cette série, et surtout des personnages emblématiques que la série n’exploite pas suffisamment bien mais Ann Ogbomo et Georgina Campbell sont au dessus du reste et parviennent à mettre en avant leurs talents respectifs pour donner à Krypton un petit truc en plus qui s’est probablement égaré à un moment donné. Cette partie de l’épisode est alors réussie alors que l’autre partie l’est beaucoup moins. Disons que le problème de Krypton est de ne pas trop savoir organiser ses intrigues et ses personnages de façon suffisamment intelligente pour donner quelque chose sur la longueur qui tient le bon bout. Brainiac est donc une menace que Krypton tente de rendre palpitante sauf que tout ce que la série réussie à faire c’est malheureusement tout l’inverse et je trouve ça bien dommage car je suis persuadé qu’il y avait d’autres trucs à raconter et surtout à montrer plutôt qu’une série statique.

Note : 4.5/10. En bref, rien de bien palpitant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte