Magazine Les expat'

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Publié le 13 avril 2018 par Neutrinou

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Le mage de Chumphon m'a dit qu'il fallait que je mette plus de photos sur mon blog. Ici, devant la maison, à droite...


On n'imagine pas à quel point la Thaïlande, sur certains points, est à la traîne. Après plusieurs années de vie ici, je suis encore surpris.
Il y a peu, je racontais mes difficultés pour obtenir une carte précise des limites du parc naturel régional où il est interdit de pêcher. Entrer les coordonnées d'un lieu sur son GPS marine, et savoir ainsi si on est dans le périmètre où hors limites - quoi de plus simple ? Mais là, impossible de mettre la main sur une vraie carte.

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Ici, toujours sur la plage, devant la maison, à l'extrême droite. Marée basse. La terre de la falaise est couleur betterave !


J'ai envoyé plusieurs mails à l'administration du parc pour avoir une information fiable - mails restés sans réponse. J'ai donc décidé de prendre le buffle par les cornes - vaste programme - et j'y suis allé.
Là, je ne vais pas tirer à la ligne. En bref, personne n'a de carte. Sinon la carte en ciment qui orne le mur extérieur du bâtiment administratif. Dessinée à quatre pieds d'éléphants près...avec la queue du quatrième !

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Ici, devant la maison en regardant à gauche.


L'idée de parc est un concept : on protège les coraux et les nids d'hirondelles, point à la ligne. J'ai parlé d'écrire à l'administration centrale à Bangkok pour en savoir plus. On m'a poliment ri au nez.
Nous sommes tombés sur un type jeune qui semblait à l'écoute, et normalement outillé sous le toit. Il m'a dit avec beaucoup de gentillesse qu'il comprenait mon point de vue. C'est là où j'ai compris à quel degré ce point de vue était relatif. Il faut qu'un type intelligent fasse un effort d'imagination pour comprendre qu'une carte des limites du parc pourrait être utile.

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Ici, devant extrême gauche. Oui, j'ai dû descendre un peu sur la plage - c'est fatigant.


Imagine un Macintosh sur lequel on a installé un émulateur de Windows. Si tu essayes d'échanger des données entre Mac et Windows, par un copier-coller par exemple, tu risques de rencontrer de gros problèmes. Sauf si les formats sont très simples, du texte ASCII par exemple. Échanger avec un thaï, c'est pareil. Il y a toutes les chances pour que le contenu soit altéré et irreconnaissable. Le problème fondamental, c'est qu'on n'a pas la même boîte à outil, on n'a pas les mêmes routines pour gérer l'info qui nous arrive.
A présent, je ne suis plus du tout certain qu'il existe une carte. Il faudrait des relevés pour la dresser. Est-ce que les civils disposent des outils permettant de faire des relevés en mer ? Pas certain. Ont-ils le personnel formé ? Pas gagné.

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Là, c'était avant-hier, quand on a eu du vent. Mais à droite, la cabane, ce n'est pas là où l'on habite !


Alors des administratifs, peut-être en lien avec une ONG écolo américaine, auraient un jour décidé que tel chapelet d'îles serait protégé - sachant que cela ne gênerait ni le tourisme ni la pêche professionnelle. On aurait griffonné sur une carte (routière) les contours rectangulaires du parc. On aurait mis à la signature du ministre. Et vogue… Est-ce que c'est fou, cette hypothèse ?

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Là, c'est au dessus. 6 heures du soir : le pauvre, il doit être dévoré par les moustiques...


L'hypothèse alterne étant qu'une carte a bien été dressée avec précision, mais qu'il existe un tel écart culturel et éducatif entre les sphères élevées de l'administration et les exécutants sur le terrain que ces derniers en ignorent l'existence. Autre hypothèse : rétention d'information, purement et simplement. Encore une autre hypothèse - plus neutre - il y a d'énormes problèmes techniques de circulation de l'information du haut vers le bas. Toujours aussi étonnant…
Au fait, tu te demandes peut-être pourquoi le titre, "Sans panty" ? Simplement parce que "carte" en thaï se prononce panty - traduction littérale : la projection de l'endroit. Je n'ai pas pu résister - désolé.

Sans panty... mais en tout bien tout honneur !

Là, c'est ce que j'aurai ce soir dans mon assiette - cuit, je te rassure. Quand je te dis qu'il ne faut pas venir en Thaïlande !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Neutrinou 260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines