Magazine France

Le « Président » du Parti Libéral « démocrate »français relaie les alt-rights (la fachosphère américaine).

Publié le 13 avril 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Avec Aurélien Véron, si tant est que nous ayons jamais eu de doute, on voit que le libéralisme et le fascisme font visiblement bon ménage…

Le « Président » du Parti Libéral « démocrate »français relaie les alt-rights (la fachosphère américaine).si vous souhaiter lui dire quelques mots, c’est par ici

 Le bas du front en question ne fait que reprendre assez paresseusement une image provenant d’un journal américain de son bord, The Libertarian Républic. Un torchon qui exprime comme son nom l’indique les positions des  » libertarians ». j’en profite pour souligner qu’il ne faut surtout pas confondre,  malgré leur appellation trompeuse,  les libertariens américains avec les libertaires, dont je suis.  D’ailleurs, l’image en question provient d’un article s’opposant à Bernie Sanders. Aux USA, ils sont en effet classés parmi les Républicains,  et ont donc contribué à élire Trump. De vulgaires bas du front, quoi, coloré des effluves pestilentiels des alt-rights. D’où le titre. Et quand on sait qui est ce monsieur, président d’un parti radicalement libéral et si peu démocrate ¹ comme il le démontre assez, voilà qui n’est pas sans conséquence…

Le « Président » du Parti Libéral « démocrate »français relaie les alt-rights (la fachosphère américaine).

¹ … ou alors au sens tout aussi frelaté du Parti Chrétien Démocrate de Boutin, classé à l’extrême droite, et qui appelle à faire des listes communes avec le FN.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte