Magazine Poésie

Quand monsieur D.G se prend pour Rimbaud!

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Quand monsieur D.G se prend pour Rimbaud!

Comment peut il rêver du vent

Se targuer d’être resté un enfant

En passant sa vie devant un écran

Chaussé de semelles de plomb

Et coiffé de son âme de vieux con?

Comment ose t il se prendre pour Rimbaud

Avec ses mots menteurs et son cœur d’artichaut?

Lorsque seuls comptent pour lui l’argent et les murs

Lui qui a passé sa vie à tromper les siens et à maltraiter les coeurs purs

À seule fin de flatteries feminines pour son égo  personnel

Comment fait il pour rêver et s’endormir

Enchaîné à ses cauchemars et à ses actions les pires?

Il n’y aura jamais de liberté pour ce faux poète qui a detruit tant de vies

Qui s'est empêtré les pieds dans les spirales barbelées de son carnet

Jamais de porte de sortie que le souvenir de ses actes maudits

Au fond de lui il le sait,il portera le poids de sa culpabilité jusqu'au bout

Il ne payera jamais derrière les barreaux ,mais sa prison sera bien ailleurs

Une derniere saison en enfer,

Face à la nuit, les yeux grands ouverts

Adélaide

A vous qui les avez usurpé,et qui vous reconnaitrez

Merci de laisser les semelles de vent à son propriétaire ,le seul qui en soit digne!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine