Magazine Échecs

Echecs & Management : êtes-vous un leader ?

Publié le 16 avril 2018 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Comment le jeu d'échecs peut-il contribuer à renforcer son leadership en entreprise ? -> Découvrez l'article complet sur LinkedIn

Philippe Dornbusch et le charismatique champion du monde d'échecs Garry Kasparov - Photo  © Chess & Strategy

Ci-contre, Philippe Dornbusch, Manager en Ressources Humaines et Directeur du site Echecs & Stratégie, en compagnie du charismatique champion du monde d'échecs, Garry Kasparov - Photo © Chess & Strategy

Comment un manager en entreprise peut, grâce aux échecs, sortir de sa zone de confort tout en accroissant son leadership ?

L'excellent ouvrage intitulé Echecs et Stratégie d'entreprise de Luca Desiata nous éclaire sur ce point. Dans le domaine du jeu d’échecs, le grand-maître danois Lars Bo Hansen a introduit l’idée de quatre types de joueurs en fonction de leur mode de pensée (intuition/logique, faits/concepts généraux).

Ce sont :

  1. Les militants : ils procèdent par tâtonnement
  2. Les réflexifs : ils évaluent les alternatives possibles
  3. Les théoriciens : ils ont un modèle pour tout
  4. Les pragmatiques : pour qui « ce qui doit être fait, doit être fait »

Si vous transposez ces modèles à la vie d’entreprise, vous vous rendrez compte que toutes ces classifications des joueurs d’échecs peuvent être appliquées aussi aux managers.

Echecs & Management : êtes-vous un leader ?

A partir de ce constat, nous avons élaboré un modèle de leadership qui permet de s'entraîner à la réflexion stratégique et à la prise de décision.

Les dimensions managériales à développer pour certains collaborateurs, peuvent être travaillées sans risque avec le jeu d’échecs ou tout autre jeu de stratégie suffisamment complexe.

Le jeu d’échecs représente un terrain idéal pour tester de nouveaux comportements

Une fois que nous avons développé un certain niveau de confiance sur l’échiquier quant à un comportement spécifique, nous pouvons le transposer avec succès dans la vie de l’entreprise. Par exemple, si au travail nous sommes habitués à prendre des décisions sur la base d’analyses quantitatives complètes, nous pouvons tester nos capacités intuitives dans un environnement sans risque comme le jeu d’échecs, où nous allons perdre quelques parties au plus.

La pratique du jeu d'échecs peut rétablir la confiance dans des comportements alternatifs qui ne sont pas dans notre style de management habituel, plus adaptés dans certaines situations.

Pour en savoir plus : L'article complet sur LinkedIn


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4251137 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines