Magazine Société

Mort d’un chef d’orchestre

Publié le 17 avril 2018 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche d'évènements (agenda) Jean-Claude Malgoire est brutalement décédé à Paris dans la nuit du 13 au 14 avril 2018, il avait 77 ans. Né à Avignon le 25 novembre 1940, il commence ses études musicales au conservatoire de sa ville natale. Puis c’est le Conservatoire national supérieur de Paris en 1957 avec des premiers prix de hautbois et de musique de chambre. Il est cor anglais solo de l’Orchestre de Paris sous la direction de Charles Munch. On le retrouve à la tête de ses ensembles La Grande écurie et la Chambre du Roy qu’il crée en 1966 et le Florilegium Musicum de Paris, dédié à la musique médiévale, où il joue toutes sortes d’instruments à vent anciens. Il fait partie des Baroqueux avec William Christie et de Philippe Herreweghe. Ce qui n’empêche pas Jean-Claude Malgoire d’intégrer en 1972 le groupe de musique contemporaine 2E2M, études et expressions des modes musicaux, fondé par Paul Méfano en 1972. En 1981, il dirige l’Atelier lyrique de Tourcoing, qu’il décrit comme "un opéra d’art et d’essai, comme on dit au cinéma". On y aborde un répertoire de musique ancienne mais aussi Mozart, Rossini aussi bien que Debussy ou Kurt Weill. Il fait confiance à de jeunes interprètes qui deviendront célèbres, comme la soprano Véronique Gens ou les contre-ténors Philippe Jaroussky et Dominique Visse. C’est à l’Atelier lyrique de Tourcoing que Jean-Claude Malgoire a fait sa dernière apparition publique, fin mars 2018, en dirigeant "Pelléas et Mélisande" de Claude Debussy. Il a dirigé plus de 7.000 concerts et laisse 150 enregistrements qui ont permis de faire connaître des musiques rares jouées avec des instruments d'époque.
Martine Aubry, maire de Lille, lui a rendu hommage: "La Grande Écurie et la Chambre du Roy, son orchestre et l’Atelier lyrique de Tourcoing sont orphelins, et avec eux tous les passionnés, dont je suis, de musique baroque, dont il était la première incarnation dans la région".  Aujourd'hui 28e jour du signe astrologique du Bélier. Selon le dicton, "beau temps à la Saint-Anicet est l'annonce d'un bel été". Sont nés notamment ce jour: le co-empereur Michel IX Paléologue, le roi Taksin, l'homme politique Nikita Khrouchtchev, le musicien Chris Barber, le mannequin Victoria Beckham, le joueur de tennis Jo-Wilfried Tsonga. C'est la Journée mondiale des luttes paysannes et la Journée mondiale de l'hémophilie. Au Gabon Journée des femmes. En France, bonne fête aux Anicet et...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107674 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine