Magazine Culture

Critiques Séries : Supergirl. Saison 3. Episode 14.

Publié le 18 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Supergirl // Saison 3. Episode 14. Schott Through the Heart.


Grand retour de Supergirl après deux mois de pause et je dois avouer que je m’attendais tout de même à un épisode un poil plus passionnant. Cette saison 3 de Supergirl est tout de même un peu étrange par moment. Mais la série a malgré tout réussi à maintenir un sentiment d’envie d’évoluer et de poursuivre une aventure déjà bien entamée. L’arc narratif de la saison est même lui aussi réussi, ce qui permet forcément de s’engager un peu plus dans l’histoire de cet épisode et donc de donner envie de revenir vers nos héros. C’est d’ailleurs l’arc narratif le plus solide que la série nous ait offert depuis ses récents débuts. Le problème de cet épisode c’est qu’il donne par moment l’impression que l’on va se replonger dans un livre que l’on a laissé de côté il y a longtemps mais jamais terminé. Difficile donc de savoir pourquoi cet épisode n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est qu’il fonctionne tout de même assez bien pour nous faire passer un bon moment. C’est juste que j’ai l’impression que Supergirl est maintenant plus fait pour des gens qui binge-watch que des gens qui suivent la série avec un hiatus de deux mois… Cet épisode est donc globalement un épisode indépendant qui ne nous replonge pas trop dans l’univers de Worldkiller, ce qui dans un sens est une bonne chose d’autant plus qu’il y a quelques trucs impliquants le reste de la saison.

« Schott Through the Heart » est donc une sorte de suite spirituelle à l’épisode « Childish Things » de la première saison qui nous avait introduit le père de Winn et permettait d’utiliser Jeremy Jordan dans un rôle bien plus intéressant que ce qu’il nous avait habitué à faire à l’époque. Avec Laurie Metcalf dans cet épisode, Supergirl parvient tout de même à nous proposer un truc suffisamment sympathique. C’est une botte secrète dans l’attirail de Supergirl et je dois avouer qu’ils l’ont sorti au bon moment. Mary est un personnage solide que je ne m’attendais pas nécessairement à voir ici mais cela permet aussi de compléter l’épisode de la première saison plus ou moins centré sur Winn. Son monologue de l’épisode est un grand moment riche en émotions et surtout l’un des rares moments particulièrement solide de la série. C’est tout ce que je demandais de la part de Supergirl et la série ne m’a pas déçu, ce qui est donc plutôt rassurant d’une certaine façon. Il y a par ailleurs des trucs sympathiques ici et là et des choix qui sont légèrement douteux par moment mais bon, globalement malgré le côté déceptif que peut avoir cet épisode par moment, il n’en reste pas moins sympathique malgré tout.

Note : 6/10. En bref, Supergirl continue de développer ses personnages…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte