Magazine Culture

Critiques Séries : Black Lightning. Saison 1. Episode 13.

Publié le 18 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Black Lightning // Saison 1. Episode 13. Shadow of Death : The Book Of War.
SEASON FINALE


Et voilà comment on achève une bonne saison de Black Lightning sur un épisode sans faute. Ce dernier épisode de la saison 1 de Black Lightning est parfait (ou presque parfait pour les plus tatillons). Le cold-open de l’épisode nous ramène alors à la jeunesse de notre héros dans un flash-back étonnant et surtout qui a choisi avec intelligence de mettre tout cela en scène afin de nous plonger dans l’esprit de notre héros. On commence avec Gambi et Alvin Pierce, le père de Jefferson. Les premières minutes de cet épisode sont étonnante et rythmée en grande partie à cause de leur immédiateté. La série n’a pas voulu nous préparer beaucoup plus à ce flash-backs mais il a son intérêt car il permet aussi de faire le lien avec le reste de la série. La série nous offre aussi les funérailles d’Alvin, ce qui reste un joli moment où la série décide de mettre un brin d’émotions tout en ajoutant en fond musical quelque chose qui va tout de suite nous interpeller. Black Lightning n’est pas comme toutes les autres séries DC de The CW, elle se veut beaucoup plus moderne et beaucoup plus intelligente. Ce dernier épisode de la saison est alors la synthèse logique de tout ce que la série a pu mettre en place depuis ses débuts et je trouve ça plus qu’étonnant.

La série décide alors au travers de tout cela de nous dire pourquoi Jefferson est devenu ce qu’il est devenu, un leader dans une communauté. Il ne peut pas donner ses pouvoirs aux enfants de Freeland, mais il peut leurs donner d’autres pouvoirs : la connaissance, l’éducation, l’espoir et l’opportunité de faire quelque chose de sa vie. Les flash-backs sont nombreux dans cet épisode, mais au delà du premier qui est percutant, les autres le sont un peu moins. Après l’attaque de Khalil dans l’épisode précédent, Jefferson est maintenant cloué au lit, ce qui facilité aussi les rapports avec le passé que la série fait automatiquement. Les révélations émotionnelles de cet épisode sont importantes car elles sont celles de personnages nuancés que la série a décidé de travailler tout au long de la saison. Toute la famille est là aussi utilisée, ce qui permet de créer quelque chose d’un peu plus global et moins hyper-centré sur Jefferson (comme cela a déjà pu être le cas dans d’autres épisodes de la saison). Finalement, Black Lightning achève donc sa première saison sur un épisode étonnant et plein de bonnes surprises. J’ai hâte de voir la saison 2 que The CW a déjà commandé.

Note : 9.5/10. En bref, fin de saison parfaite pour Black Lightning.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte