Magazine Finances

CaixaBank institutionnalise l'avance sur salaire

Publié le 19 avril 2018 par Patriceb @cestpasmonidee
La Caixa L'espagnole CaixaBank lance avec la municipalité de Burgos un service inédit permettant aux quelques 1 500 fonctionnaires et autres employés de la commune de bénéficier automatiquement et gratuitement d'une avance de la moitié de leur salaire en milieu de mois. Une idée intéressante qui mériterait toutefois d'être accompagnée…
Baptisé « Nómina 15 » (nómina étant la rémunération, en castillan), le nouveau service est réservé aux clients dont le salaire est domicilié auprès de CaixaBank depuis plus de 2 mois. Il n'a rien d'obligatoire (heureusement !). En pratique, il peut être activé et désactivé très simplement, à tout moment et sans limite, depuis les outils en ligne de l'établissement ou en s'adressant à un conseiller en agence. Une fois l'option mise en place, le bénéficiaire perçoit 50% de son salaire mensuel le 15 de chaque mois, sans autre condition ni contrainte, le reliquat étant versé normalement, en fin de mois.
Naturellement, l'offre représente un facteur d'attractivité et de fidélisation extraordinaire pour la banque, qui est déjà le teneur de compte principal de plus d'un quart des espagnols. Elle présente de plus l'avantage d'un déploiement peu risqué, les fonctionnaires représentant une population relativement stable (y compris du point de vue de leurs revenus). Le coût de ce qui, finalement, revient à un crédit récurrent est donc certainement plus que raisonnable pour les retombées attendues.
En revanche, on peut s'interroger sur l'effet d'une telle solution sur les comportements des clients. Certes, pouvoir obtenir une avance sur salaire, sans frais et sans effort, est une aubaine pour ceux qui peinent, régulièrement ou occasionnellement, à boucler leurs fins de mois. Mais il existe aussi un risque d'accoutumance et de dérives dans l'utilisation de cette opportunité. Le crédit ne devrait jamais être traité à la légère et il faudrait que CaixaBank fournisse à ses clients quelques clés pour profiter du service à bon escient.
À mon sens, il faudrait même aller jusqu'à renverser totalement l'approche pour réellement aider les bénéficiaires de « Nómina 15 ». Ainsi, le dispositif pourrait se présenter comme un assistant de gestion de finances personnelles dont la mission première serait d'encourager le consommateur à mieux utiliser son argent et qui, dans les situations difficiles, déclencherait l'avance sur salaire, tout en continuant à prodiguer des conseils pour éviter que le même accident ne se reproduise trop souvent.
CaixaBank

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 7644 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine