Magazine France

Le meilleur du #PIR : serions nous dominé.e.s par « l’impérialisme gay » ?

Publié le 19 avril 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Et dire que je suis passé à côté de ça… Après le grand complot juif par les mêmes et leur supposé « phylosémitisme d’Etat » (eurk, vomir…), voilà donc à présent des nouvelles du grand complot LGBT.… ça sent le PIR et ses nœuds dans le cerveau qui tordent conceptuellement la réalité jusqu’à la faire correspondre à leurs propres obsessions identitaires  :

« je viens de découvrir une chose hallucinante : moi, hétéro, vivant dans une cité, je serais dominé par l’impérialisme gay.  »

  • Hein ? Pardon ?

« Ben  oui, rapport à ça :

Le meilleur du #PIR : serions nous dominé.e.s par « l’impérialisme gay » ?

Le meilleur du #PIR : serions nous dominé.e.s par « l’impérialisme gay » ?
source

… Et comme on ne saurait être trop prudent, j’ai demandé…

Le meilleur du #PIR : serions nous dominé.e.s par « l’impérialisme gay » ?

… Ok… Mais c’est quoi cette daube ? je suis allé farfouiller un  peu, et je suis tombé sur ça :  En 2013, Street Press avait déjà consacré un article à ce thème. Son contenu est proprement hallucinant, même (surtout ?) pour quelqu’un qui lui aussi  vit  dans un « quartier »…

Le meilleur du #PIR : serions nous dominé.e.s par « l’impérialisme gay » ?

[ Voyant cela, on comprend mieux pourquoi certain.e.s n’étaient nullement dérangé.e.s par le fait de voir certains musulmans réacs se joindre à la cohorte des bas du front de LMPT… (voir ici, cet article sur Al Kanz) ].  Alors, on peut se livrer à toutes les supputations intellectuelles qu’on veut, mais va falloir ramer sec pour me démontrer par quelque argument que ce soit que cette merde encore fumante ne présente qu’une seule once de réalité… Car enfin, sans aller jusqu’à l’argument Tchétchénie qui suffirait à les tourner en ridicule, bel impérialisme que voilà que celui d’une minorité qui, bien qu’agissante, comme nous pouvons tous l’être également, ni plus ni moins, ne représente tout de même qu’une minorité, et au moins tout aussi opprimée que ne le sont les « racisés »,  terme bien pourri qu’utilise le PIR et qui pour ma part me débecte plutôt, me refusant à voir en l’autre que ce seul aspect là des choses, qui relève comme je m’en suis déjà expliqué ici d’une volonté de re-racialisation de notre société qui me déplait fortement, même en intégrant toutes les études et analyses que l’on veut sur le phénomène et les impacts de la colonisation, auxquels je suis pourtant extrêmement sensible, notamment (mais pas que, ne pouvant être résumé à cela) de par mon origine.   En outre, opposer une oppression à une autre (pour dire quoi ? Quelle serait moins grave qu’une autre ? Donc de la merde, juste…) on ne sait que trop bien ce que j’en pense pour m’éviter d’avoir recours à de grossiers superlatifs encore plus imagés…  Merci. Tolbiac, sur ce coup là, je ne vous remercie pas. (Bien que je ne sois pas dupe toutefois des raisons terriblement orientées de certains individus qui ont tout intérêt à faire mousser ce genre de non événements, même s’il en choque plus d’un.e, à juste titre, puisque je partage ici leur émotion).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte