Magazine France

Non, @ph_lamberts n’a pas offert à #Macron une corde pour se pendre…

Publié le 19 avril 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Ce Monsieur n’est certes pas un dangereux gauchiste radicalisé comme votre humble serviteur, comme vous pourrez en jugez sur pièce.

Non, @ph_lamberts n’a pas offert à #Macron une corde pour se pendre…source

Pourtant, il vient de tancer Macron sur un ton qui, bien que ferme et sévère, n’en demeure pas moins dans les limites des convenances de l’exercice politique, quoi qu’on en dise dans ce pays. D’ailleurs, je pense très franchement à ce sujet que notre presse nationale ne s’honore pas en réduisant cet épisode à une histoire de corde offerte par un député étranger outrancier. Pour que Macron se pende ? C’est bien tentant, mais tel n’est pas le cas, comme pourrait le penser abusivement l’un de ces consommateurs d’information pressés qui en déduirait bien vite l’usage, alors qu’une certaine presse les manipule pour fabriquer du consentement à une politique détestable. Il s’agit juste d’une référence à l’image de Macron sur les premiers de cordée

Non, @ph_lamberts n’a pas offert à #Macron une corde pour se pendre…
source

Monsieur Lamberts dénie  tout simplement, à bon escient,  au Président français le droit de se poser en donneur de leçon d’un humanisme européen de bon aloi quand dans son propre pays tant de faits viennent en démentir le story-telling, fabriqué de toute pièce par cette nuée de plus ou moins habiles communicants dont la vérité est cadenassée, comme on le sait à présent

Non, @ph_lamberts n’a pas offert à #Macron une corde pour se pendre…
source

Ravi de voir qu’un autre que moi (combien en faudra-t-il donc pour casser un  mythe absurde ?) souligne l’incroyable hiatus entre les paroles et les actes de ce gouvernement honni là. L’hypocrisie la plus totale est en effet la marque de fabrique de ce mouvement, je ne cesse de le clamer haut et fort, en l’illustrant chaque jour.  Chacun.e d’entre nous peut en effet mesurer les conséquences de l’ incroyable régression sociale, inédite, qu’est en train de mettre en œuvre, loi après loi, décision après décision, ce président si peu empathique là. A-t-on jamais assisté à politique aussi inégalitaire, si ostensiblement généreuse avec les riches, et si médiatiquement dure avec les pauvres ? Jamais nous n’avons observé dans notre pays, foi de cinquantenaire, une si formidable régression des droits humains les plus fondamentaux, jusqu’à cette loi scélérate concernant l’asile et l’immigration. Monsieur Lamberts ne dit rien d ‘autre ici…

Je défie quiconque de réfuter point par point chacune des critiques contenues dans son discours. Les exemples factuels qu’il cite ne sauraient être niés. Ils font partie de ce long et noir fil d’informations habituelles constituant la trame de ce tissu de plus en plus lourd de sens pudiquement déposé par certain.e.s qui y ont intérêt sur NOTRE réalité. Ielles ont beau se draper dedans en invoquant  un prétendu pragmatisme,  j’ai suffisamment étudié la question d’un point de vue politique et philosophique pour savoir à bon escient qu’il n’est pourtant que le masque de leur idéologie anti sociale liberticide, comme on peut le constater chaque jour un peu plus.  On pourra en attaquer l’auteur sur tout autre chose que ce qui est contenu dans son propos, technique sournoise habituelle de ceux qui n’ont plus d’arguments. Mais le cadre est posé, et la critique est claire. je la partage, par delà nos divergences politiques. Merci Monsieur, ça fait du bien d’entre cela.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte