Magazine Culture

Un soleil de mois d’août !

Publié le 19 avril 2018 par Jacquesmercier @JacquesMercier

Le soleil d’aujourd’hui me fait penser aux étés d’enfance « à la ferme » à Awenne, en Ardenne.

Mon père s’épongeait le front. Il transpirait en rassemblant les bottes de paille. C’était la moisson de fin août. Ma mère s’était coiffée comme une paysanne d’un foulard à pois rouges. Nous passions des journées idylliques, emportant avec nous un pique-nique et des bouteilles d’eau. Elles étaient mises au frais dans le ruisseau proche, attachées à une branche par une corde.

J’ai hérité de sa calvitie précoce. Il portait des chapeaux gris cerclés d’une bande soie noire. Le moindre courant d’air sur le crâne lui donnait la migraine. Son crâne précisément était allongé, avec une sorte de bosse à l’arrière, que l’on semblait retrouver sur les momies des pharaons égyptiens. Entre frères, on imaginait parfois une lointaine descendance, le temps d’une conversation à mi-voix. Mon père essayait de remonter dans son arbre généalogique. Mais il devait bien s’arrêter aux incendies révolutionnaires des registres.

Nos aïeux semblaient tous des artisans lainiers. L’un d’eux s’appelait, à la fin du XVIIIe siècle, Jean Le Merchier, mais rien de noble là-dedans, malgré notre envie ! Le nom désignait son activité de vendeur et le « merchier » tenait de la prononciation patoisante soit du père, soit de l’officier de l’état-civil qui l’avait noté. Cela ne dura qu’une génération, on en revint aux Mercier !

On étoffa l’arbre grâce aux lumières d’un abbé Mercier, d’un lointain cousinage, qui avait eu accès à des archives épiscopales et qui vint montrer à mon père le fruit de ses propres recherches. Finalement, du côté de ma mère, les généalogistes en herbe ne remontèrent pas aussi loin dans le temps.

Un soleil de mois d’août !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 29854 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte