Magazine Culture

The Resident devrait-elle prendre des cours de médecine ?

Publié le 21 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews


The Resident est une série médicale de FOX que j’apprécie pour ce qu’elle est et que je n’aime pas pour pas mal de défauts inhérents à l’histoire de ses personnages mais parlons plutôt de ce secret de polichinelle dont personne ne semble réellement parler. Mais avant tout, est-ce qu’il y a des téléspectateurs qui regardent The Resident pour sa description factuelle et exemplaire du domaine médical et du système de santé américain ? Je ne pense pas. C’est probablement ça l’erreur de The Resident et aussi pour cela que des téléspectateurs désertent depuis le début.

Disons que j’ai lu quelques critiques acerbes de The Resident qui mettent en avant le fait qu’elle n’y connait rien du tout. Elle sait raconter des histoires soapesque autour de ses personnages mais pas faire grand chose autour de tout ça… Le plus grands reproches que certains viennent faire à The Resident c’est sa représentation effroyablement mauvaise des tâches médicales les plus rudimentaires. Personnellement, je n’ai pas fait médecine et je ne peux donc pas juger mais je dois avouer que je comprends et plus je regarde The Resident et plus je vois qu’elle n’en a rien à faire du factuel et préfère donc se concentrer sur des éléments qui n’ont rien à faire.

Ce n’est pas la première série médicale à avoir du mal à parler du monde médical et surtout à le faire sans connaître quoi que ce soit en dehors de ce que l’on peut voir ou lire. Et de plus en plus de professionnels de la santé américaine sont indignés par la connerie dont The Resident fait preuve. Notamment car la série décide de dépeindre le milieu médical de façon ultra négative sans réellement chercher à parler d’espoir, mais juste de médecins qui ne pensent qu’au pouvoir, à l’argent et tout ce qui va autour. Alors, les patients sont relégués au second plan et même si aucun domaine n’est impeccable, il n’est pas nécessaire d’appuyer autant sur le négatif car il y a toujours du positif aussi. On pourrait alors parler de 9-1-1 qui est tout aussi absurde dans sa façon de parler du monde médical et des soins mais contrairement à The Resident, 9-1-1 assume tout cela pleinement. On peut donc dire que Chicago Fire est probablement plus juste dans sa façon de parler des pompiers que la dernière série de Ryan Murphy mais la série reste divertissante et The Resident est divertissante. Cependant, est-ce que cela a une importance que la série soit juste quand elle est divertissante ?

C’est bien le problème que je me pose ici. Je ne pense pas que Conrad aurait toujours une licence médicale ou bien serait libre comme l’air, en dehors d’une prison, dans la réalité. Je ne pense pas non plus qu’un hôpital ait toutes les catastrophes possibles et imaginables que l’humain peut connaître (et oui, je te regarde Grey’s Anatomy).

Mais contrairement aux points de vue de médecins et autres du milieu médical, je comprends que The Resident est une fiction. The Resident n’a jamais annoncé être une version dramatique d’un documentaire quelconque, donc on ne peut pas vraiment la critiquer pour ses choix narratifs. Personnellement, je préfère donc me concentrer sur le casting qui est fantastique, les personnages qui savent être touchants, des intrigues étranges mais qui donnent envie de revenir sans parler de la narration divertissante de chaque épisode (ou presque).

Les gens du milieu médical ne sont pas les seuls qui sont dépeint de façon surréaliste dans une fiction. Il y a des tas de séries qui ne parlent pas d’un milieu professionnel de façon juste et intelligente. Les flics par exemple qui noircissent les grilles des networks chaque année ne sont pas toujours dépeint comme la réalité le voudrait. Et The Resident n’a pas besoin de sa savoir quoi que ce soit pour savoir être passionnante. Une série controversée comme The Resident qui est suffisamment intelligente pour parler du problème du milieu médical fait pour gagner de l’argent plus que pour gagner des patients est un choix judicieux. Tout cela parvient aussi à mettre en scène un système saturé et du problème de soin qu’il y a aux Etats-Unis. Mais la série perd par moment de la crédibilité en faisant des choix qui ne sont pas toujours brillants mais cela reste malgré tout sympathiques et je ne pense pas qu’il y ait besoin de quoi que ce soit d’autre.

Peut-être que The Resident a besoin de plus de consultants médicaux dans la Writer’s Room dans le but de donner moins de grain à moudre à des gens qui finalement ne savent pas toujours de quoi ils parlent. Bien qu’un ajustement des intrigues et donc de la vérité sur le milieu médical ne va pas parvenir à gagner le coeur des critiques de cette série, tout cela pourrait permettre d’apaiser un peu ce qui se passe actuellement. Cela pourrait alors réduire les critiques à quelque chose de plus calme. The Resident est un peu comme Olivia Pope qui n’est pas crédible dans la réalité de ce monde pour être Chef de Cabinet ou bien Walter White n’est pas le professeur de chimie que l’on s’attend à croiser dans l’un de ses cours de physique chimie.

S’il y a des trucs qui sont forcément à remettre en question dans The Resident, ce n’est pas pour autant qu’il faille tout remettre en question non plus. Finalement, je reste donc derrière The Resident pour son casting et certains de ses épisodes qui parviennent à maintenir un certain suspense réussi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte