Magazine Culture

Critiques Séries : Scandal. Saison 7. Episode 18.

Publié le 21 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Scandal // Saison 7. Episode 18. Over a Cliff.
SERIES FINALE


Et voilà, Scandal c’est fini et je ne pense pas que l’on va se souvenir bien longtemps de ce final. Pour autant, ce dernier épisode de Scandal est une fin cohérente pour la série, elle capture l’essence de la série et tout ce que les téléspectateurs ont pu aimer au fil des années. Mais tout cela m’a laissé déçu, comme une occasion de rappeler aussi que cette série a été catastrophique durant des années, enchaînant les intrigues ridicules pour délivrer des trucs ridicules sur la longueur et je trouve ça particulièrement dommage. Je pense que le problème de cette série est qu’elle n’a jamais vraiment su ce qu’elle voulait être depuis le début. C’était au départ une sorte de soap-opera avec des éléments de cas de la semaine, puis un thriller d’espionnage et tout cela s’est enchainé avec ce que cela peut avoir de ridicule. Quand Olivia avait été kidnappée, alors la série est un peu devenue ce qu’elle est dans ce dernier épisode de la série. Etait-ce le final que l’on aurait pu souhaiter pour cette série ? Possible. Mais ce n’est pas ce que j’attendais. La série décide alors de régler l’histoire de B613, l’une des intrigues les plus mal gérée de la série mais quand on a pris le temps d’apprécier les personnages au fil des années, je dois avouer que c’est un épisode qui tombe d’un pont.

Et puis il y a la grande révélation de la fin : le portrait d’Olivia se tenant dans la Nation Gallery. Du coup, après Scandal, Olivia est finalement devenue Présidente des Etats-Unis. C’est en tout cas ce que l’on peut imaginer. Et je dois avouer que c’est un peu le portrait qui nous permet de nous rendre compte que c’est probablement le Scandal que j’aurais aimé voir pendant des années : Olivia Présidente et tout ce que cela peut avoir de bonnes et mauvaises surprises. Olivia n’a pas tué Cyrus, ce qui est là aussi une bonne nouvelle, mais plus le temps passe dans ce dernier épisode et plus on se rend compte aussi de la vacuité de la série. Depuis toutes ces années, elle n’avait plus grand chose à nous raconter alors elle reprend un vieux serpent de mer pour tenter d’aller de l’avant et nous embarquer dans de nouvelles aventures afin de nous apporter une vraie conclusion. Kerry Washington tente d’être à la hauteur de toutes les conneries qu’elle a pu incarner avec une certaine forme d’aplomb étonnant (et auquel je ne m’attendais pas nécessairement). Mais de toute façon plus personne dans Scandal ne croit à ce que la série veut raconter pour un résultat particulièrement décevant. Olivia fait sa rédemption et nettoie à sa façon Washington D.C de toutes les vermines qui l’on entourée depuis des années. C’est tout ce qu’il y a à retenir…

Note : 4/10. En bref, fin décevante pour série décevante…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte