Magazine Culture

Perdus dans l’Espace - Lost in Space (Saison 1, 10 épisodes) : Welcome to Terra Nova

Publié le 22 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews


Netflix fait rarement autant de publicité » pour une série et Perdus dans l’Espace fait partie de ces séries. Il faut dire que le budget de la série a sûrement été conséquent. Après un premier épisode légèrement décevant, je dois avouer que je ne savais pas trop quoi attendre de la suite de la saison. C’est un peu comme Terra Nova, la vieille série de FOX qui n’avait duré qu’une saison. Perdus dans l’Espace se veut familiale et cela se ressent assez rapidement. Mais bien que Perdus dans l’Espace ne soit pas exceptionnelle pour bien des raisons, elle n’en reste pas moins bien plus sympathique que le film de la fin des années 90 qui était une véritable catastrophe. Bien entendu, quand on plonge dans l’univers d’une toute autre planète, on sait pertinemment que ce qui semble être idyllique au début va rapidement se transformer en cauchemar avec tout un tas de rebondissements qui nous conduisent à voir que cette planète est vraiment mal en point. Et que tout le monde peut alors mourir du jour au lendemain. Les dangers sont multiples et amenés de façon assez facile par un scénario qui ne veut pas vraiment creuser quoi que ce soit. Ce que j’apprécie malgré tout dans Perdus dans l’Espace c’est le fait que la série est simpliste et ne donne pas l’envie de trop réfléchir. Cela permet de rendre le tout beaucoup plus accessible.

La série développe donc deux typologiques de choses dans chaque épisode : un problème qui va durer un épisode et sera réglé à la fin mais aussi quelques petites intrigues qui vont venir durer plusieurs épisodes afin de donner l’envie de poursuivre l’aventure au delà. Dans le registre familial, c’est une construction narrative qui est plutôt efficace dans son ensemble, avec ce qu’il faut de rebondissements et de personnages différents pour éviter de trop rester filiforme. Cependant, la série tombe aussi dans pas mal de pièges que l’on a l’impression de connaître depuis des années. Le côté particulièrement inoffensif de la série ne sert pas vraiment Perdus dans l’Espace de la meilleure des façons. Mais l’univers de Perdus dans l’Espace est tout de même assez étonnant car au delà de la série des années 60, un pilote de John Woo avait vu le jour en 2004 et malheureusement aucune chaine n’en a voulu. Si vous n’avez pas vu ce pilote, il est disponible sur Youtube dans son intégralité. Mais ce que je trouve presque dommage dans son côté familial c’est le fait que Perdus dans l’Espace tombe dans la moralisation de ses situations les plus problématiques. A chaque épisode notre plus jeune Robinson n’a de cesse d’apprendre une leçon dans le but de le faire grandir.

La série insiste énormément là dessus, notamment lors d’une scène avec son père dans l’épisode 1.06 où il demande à son fils de porter des pierres dans le but de lui forger un caractère. J’ai trouvé le tout particulièrement pompeux. Mais ce n’est pas le seul truc problématique alors que les bons sentiments sont présents à tous les coins de rue dans cette série. Il y a alors des romances un peu too-much et d’autres éléments narratifs qui n’ont pas du tout l’intérêt que l’on pourrait leur souhaiter. Je trouve ça dommage car Perdus dans l’Espace avait du potentiel, notamment en étant peut-être un peu plus intelligente et adulte. Mais Perdus dans l’Espace se veut familiale pour Netflix, et suit donc les préceptes de base de la série originale. Si l’on aurait très bien pu imaginer que la série allait perdre tout son intérêt, ce n’est pas forcément le cas. A certains moments elle parvient à recréer un truc qui nous donne envie de poursuivre l’aventure, alors que certains épisodes font tout le contraire. Netflix a cependant sorti le portefeuille ce qui permet à Perdus dans l’Espace de lui assurer un budget effets spéciaux sympathiques avec des paysages étonnants. Mais la beauté de la série ne cache pas vraiment les problèmes dont elle souffre toute la saison. Reste alors le cliffangher final qui donne envie de voir une saison 2, pas encore commandée, mais déjà en cours d’écriture…

Note : 6/10. En bref, une série familiale sympathique mais loin de briller. Reste alors ses petites aventures et ses paysages donnant lieu à de jolies séquences et quelques rebondissements sympathiques.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte