Magazine Médias

Hero Corp (TV)

Publié le 23 avril 2018 par Bigreblog

Coucou les gens!

C’est le moment, c’est l’instant. Ce mois-ci, le Challenge m’a offert pas moins de trois premières saisons très différentes et très chouettes autant qu’elles étaient.

Évidemment, qui dit première saison dit article de présentation de la série. Spoilers-free of course. Et là aujourd’hui, je vais vous parler de la série créée par le magnifique Yvain, chevalier au Lion (et aux grumeaux cuits), Hero Corp!

John se rend dans un village perdu au milieu de nulle part pour assister à l’enterrement de sa tante Mary qu’il n’a pas revu depuis dix ans. Sauf que dès son arrivée, les habitants se comportent de manière extrêmement bizarre, et la raison ne tarde pas à se faire connaitre: ce sont tous des super-héros à la retraite…

Hero Corp (TV)

Voilà voilà: quand Hero Corp a commencé à être connue, je n’en ai, il faut bien le dire, pas eu grand-chose à fiche. Malgré le casting, malgré le créateur, malgré malgré. Sauf que j’ai des amies persuasives et qu’après cinq ans de PINAAAAAAGE, Chettebi et June m’ont fortement donné envie de tester la chose.

Bonne idée puisque la série est désormais terminée et aussi, accessoirement, disponible sur Netflix. Je me suis donc lancée.

Le début de la saison est sans conteste un peu lent, le temps que tout se mette en place tant au niveau de l’intrigue que de la réalisation. Une réalisation complètement à l’opposé de celle de Kaamelott, parce que même si je n’aime pas comparer les membres d’une fratrie, dans le cas présent, on ne pourra pas y couper.

Réalisation différente donc, musique aussi, car tout super-héros se doit d’avoir une musique épique pour le suivre partout, et ici, les supers en ont une…qui parfois déroute parce que l’épique n’est pas vraiment au programme.

Hero Corp (TV)

La série détone quoi.

C’est un peu les Guardians of the Galaxy made in France. Et donc, forcément, j’ai kiffé ma race.

Surtout que le casting est fait de personnages génialement boulets et attachants, parmi lesquels des têtes connues, qu’elles aient été faire un tour en Bretagne ou pas.

😉

Simon Astier en tête bien évidemment, puisqu’il a créé, réalisé, scénarisé et décidé d’incarner le héros, comme son frangin dans Kaamelott. Tranquille la famille… XD

John est un héros un peu bizarre au début mais terriblement génial au fur et à mesure que la saison progresse. Bien qu’il ne soit pas mon préféré parmi les bras cassés.

Non, mon préféré, ce sera donc Klaus, le premier habitant à l’accueillir au village des super-héros, incarné par Alban Lenoir, grand grand GRAND copain de Simon devant l’éternel. Un personnage juste extra et boulet comme pas possible. BG aussi, mais mes copines ont déclaré chasse gardée.

😛

Hero Corp (TV)

Parmi les autres, je citerai Lionnel Astier (Léodagaaaaan) qui fait quelques apparitions remarquées; Jean-Luc Couchard, mon Belge à moi; Christian Bujeau en mode maitre d’armes constant (et c’est tordant

😀
); ou encore Arnaud Tsamère qui m’aura fait hurler de rire en deux scènes seulement… XD

Reste à savoir si, dans les saisons suivantes, Aurélien Portehaut, aka Gauvain, rendra visite à son co-Petit Pédestre. J’espère en tout cas.

Bref, Hero Corp est une série qui met du temps à démarrer, mais qui est jouissive au possible. Si vous étiez fans de Kaamelott, vous allez adorer. Si vous ne l’aimiez pas, il y a des chances que vous l’adoriez quand même.

😉

Note: 7/10

Hero Corp (TV)

Cette série fait partie de mon Challenge Séries 2018


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte