Magazine Info Locale

tu t'laisse poustache

Publié le 24 avril 2018 par Pjjp44

tu t'laisse poustache
Le petit bonhomme
en vert
et pour le tout
prenait l'air du soir
mais
en laissait largement
aux autres
sur son bout de trottoir
où d'un pas convaincu
il faisait du sur place.
   Le petit bonhomme en vert
ne verrait jamais rouge
puisque réservé
à ceux qui bougent
amers,
alors 
que
tant qu'à faire le pied de grue
le petit bonhomme en vert
du coup
allocataire du coin de la rue 
jouait ainsi et debout
au visionnaire 
tu t'laisse poustache
tu t'laisse poustache
POURQUOI J'AIME LA FRANCE
"Ô France, tu as donné ta langue à mes enfants, tes amants et tes champignons à ma femme.
Tu as chanté mes chansons. Tu as livré mon oncle et ma tante aux nazis. J'ai connu les poitrines de cuir de la police sur la place de la Bastille. J'ai pris de l'argent aux communistes. J'ai offert mon milieu de vie aux bourgades laiteuses du Lubéron. J'ai fui devant des chiens de ferme sur une route aux portes de Roussillon. Ma main tremble en terre de France. Je suis venu vers toi avec une philosophie souillée de la sainteté et tu m'as fait asseoir pour une interview.
Ô France, où l'on m'as pris tellement au sérieux que j'ai dû revoir ma position.
Ô France, chaque petit Messie te remercie pour sa solitude.
Je veux être autre part, mais je suis toujours en France.
Sois forte, sois nucléaire, ma France.
Flirte avec chaque camp, et parle, parle, n'arrête jamais de parler de la manière de vivre sans Di-u."
Léonard Cohen
tu t'laisse poustache


tu t'laisse poustache
tu t'laisse poustache
A SCRUTER MES RÊVES
"J'en étais à scruter mes rêves
 quand je me suis vu
en train de scruter mes rêves
en train de scruter mes rêves
et encore et ainsi de suite
jusqu'à me consumer
dans la mystérieuse activité
d'expansion et de contraction
à inspirer et expirer en même temps
et à disparaître naturellement
au fond de mon trou du cul
J'ai fait ça pendant trente ans
mais j'ai continué à revenir
pour que vous sachiez combien ça fait mal
Me voici à la fin de la chanson
à la fin de la prière
Les cendres se sont enfin dispersées
exactement comme elles doivent le faire
Les chaînes ont lentement suivi les ancres
jusqu'au fond de la mer
C'est une simple chanson
une simple prière
Merci, mes Maîtres
Merci, tout le monde." 
Léonard Cohen extraits de"Le livre du désir"
tu t'laisse poustache

tu t'laisse poustache PROGRAMME - Samedi 12 mai 2018
De 9h00 à 13h00
// PAR COURS D'EAUX // (escapade poétique).
Le temps d'une balade dans les marais, la Loire, le canal et le Bras du Migron se donnent la réplique. Avec la complicité de leurs riverains et du roseau, ils nous content et nous transmettent leur(s) histoire(s). 
Parcours guidé, à pied, sur 5 km. Sur réservation. Nombre de place limité. Prévoir un pique-nique.
À 14h00 // ouverture du JOYEUX BAZAR LUDIQUE //
Défis farfelus et jeux d(e)rôles pour tous les âges avec l'association Le Bazar Korrigan.
De 14h15 à 15h00
// ATELIER DE LUTHERIE VEGETALE // Cie du Théâtre des Chemins
Avec Nikolaus, les musiciens en herbe apprennent à fabriquer des instruments à partir de légumes et composent collectivement une création musicale inédite inspirée de la nature.À partir de 4 ans. 12 places.
De 15h15 à 16h15
// LES OISEAUX ONT LEURS MOTS A DIRE //(spectacle conté et musical - au jardin - Cie du Théâtre des Chemins).
À l'origine, le monde était plein de défauts de fabrication, mais heureusement des oiseaux pleins de génie s'en sont mêlés ! Par la magie du conte, les questions que l'on se pose depuis la nuit des temps trouvent leurs réponses : souvent saugrenues, fantaisistes, toujours poétiques.
Tout public à partir de 4 ans.
De 16h30 à 17h30
// LILA ET LES PIRATES // (conte musical rock). Place à une fabuleuse aventure rock imaginée par Nicolas Berton, avec la complicité de Lise Cherhal. Les cinq musiciens sont soudés comme les doigts de la main du capitaine Crochet. Ils ont le pied marin, du sang froid et la folle envie de vous en conter des vertes et des pas mûres au pays de Barbe Noire et de Jack Sparrow. Vous n'avez pas le mal de mer ? Parés ? À l'abordage !
GRATUIT. Réservation conseillée pour Par Cours d'Eaux et l'atelier de lutherie végétale.
PROGRAMME- Dimanche 13 mai 2018
À partir de 12h00 : REPAS au bord de l'eau. Galettes et crêpes en vente sur place.
De 13h30 à 14h15
// ATELIER DE LUTHERIE VEGETALE // Cie du Théâtre des Chemins
Avec Nikolaus, les musiciens en herbe apprennent à fabriquer des instruments à partir de légumes et composent collectivement une création musicale inédite inspirée de la nature.À partir de 4 ans. 12 places.
De 14h30 à 15h30
// SEVE QUI PLEUT // (au square - Cie du Théâtre des Chemins). Trois époques, trois vies qui s'entrecroisent. Celle d'Eugenia, qui interroge les branches de son arbre généalogique. Celle de Firmin, qui panse ses bleus à l'âme. Et celle d'un cerisier, tantôt poète, tantôt joueur, souvent farceur. Cette création, qui mêle théâtre, chant, danse aérienne et musique, nous embarque, mine de rien, dans l'Histoire intime de l'humanité.
Tout public à partir de 9 ans.
À 16h00
// LO'JO // (concert chansons). Le charme de Lo'Jo, ce sont ses violons énergiques et voluptueux, ses cascades de kora agile, ses chœurs féminins virevoltants et ses percussions acrobatiques. Les textes, entre fables de griots et aphorismes humanistes, mêlent français, espagnol, arabe, créole ou anglais. Aujourd'hui, la tribu fête ses trente ans. Infatigables baladins du monde, troubadours planétaires et planants.
GRATUIT. Réservation conseillée pour l'atelier de lutherie végétale.
EN CONTINU :
- Parcours insolite en accès libre. Carte disponible à l'accueil.
- Joyeux Bazar Ludique. Défis farfelus et jeux d(e)rôles pour tous les âges avec l'association Le Bazar Korrigan.
source: "Quai Vert" 
tu t'laisse poustache  
   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\||||||||||||||||||||||||||||||
tu t'laisse poustache
tu t'laisse poustache
tu t'laisse poustache

tu t'laisse poustache

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine