Magazine Culture

Critiques Séries : Marvel's Jessica Jones. Saison 2. Episode 4.

Publié le 25 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Marvel’s Jessica Jones // Saison 2. Episode 4. AKA God Help The Hobo.


Il fait chaud à New York City cette fois-ci dans Jessica Jones et bien entendu, tout cela ne va faire qu’empirer la situation pour Jessica. Cette dernière a déjà des problèmes à gérer son agressivité. Cette bouffée de chaleur dans cet épisode parvient à rendre ce dernier beaucoup plus original que les trois précédents. Mais tout cela passe aussi par les intrigues comme Jessica qui se rend pour la première fois à ses cours de contrôle de son agressivité. Cet épisode prend son temps, mais les intrigues de la saison commencent enfin à se relier les unes aux autres. En plus de travailler avec Jessica afin d’arrêter ce qui pourrait la virer de sa firme, Hogarth semble maintenant destinée à travailler avec IGH alors qu’elle est soit au bout de sa vie soit dans une quête pour trouver un vaccin illicite et novateur pour soignée sa sclérose en plaques. La relation entre Jessica et Oscar continue d’évoluer mais tout cela se fait de façon assez ennuyeuse pour le moment. Je m’attendais à quelque chose de complètement différent mais je dois avouer que Jessica Jones a un potentiel pour faire d’autres choses réellement palpitantes. Pryce Chang est de retour de son côté alors que Hogarth a abandonné son affaire afin de tenter de recruter Malcolm pour Chang Consulting.

Le but de Chang est clair depuis la fin du premier épisode : faire tomber Jessica. Mais Malcolm n’est pas prêt de vendre la peau de Jessica car cette dernière est son amie. Mais tout cela va malgré tout permettre à Malcolm de négocier un nouveau partenariat avec Jessica, qui lui donne une vraie place dans cette agence de détective, une place dans cet univers alors qu’il avait sûrement besoin (comme le téléspectateur) de stabilité. C’est un truc qui permet aux personnages d’aller de l’avant et cela a du sens. C’est tout ce que j’aime dans Jessica Jones mais la série se repose aussi assez souvent sur pas mal de trous narratifs en tout genre. Par exemple il est étrange de voir le célèbre réalisateur Max Tatum lié à toute cette histoire. Jessica semble savoir que Max est un donateur très généreux avec IGH et pourrait donc permettre à cette dernière d’arriver à ses fins. C’est presque too-much tout de suite. « The Killer » ou la mystérieuse femme apparue à la fin de l’épisode précédent reste une intrigue en suspend là aussi. L’enquête s’arrête plus ou moins à une histoire de perruque ici car Jessica Jones veut prendre son temps comme à chaque fois et nous révéler un truc au bon moment. Les femmes restent des personnages forts, que cela soit Jessica, The Killer ou encore Inez. J’ai hâte de voir la suite de la saison car plus le temps passe et plus les mystères s’épaississent.  

Note : 7/10. En bref, il était temps…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18001 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte