Magazine Médias

Burger Q̶u̶i̶z̶ Show

Publié le 26 avril 2018 par Jotbou

La télévision a souvent tendance par facilité à ressusciter d’anciens formats pensant s’assurer un socle d’audience minimal et faisant de ces « versions inspirées de » des semi-échecs. Quand l’idée du renouveau du Burger Quiz a été annoncée, ce spectre néfaste a refait surface. Fort heureusement, le retour du Burger en saison est tout aussi enthousiasmant que ne l’a été la saison 1 et s’avère même être une source d’inspiration plus globale pour bon nombre de formats. Explications.

Si il y a une force dans le Burger Quiz, ce sont ses auteurs et l’écriture globale de l’émission. Tout est très rythmé, précis. Tout ce qui peut paraître comme superflus entre dans une logique scénaristique globale. Par ailleurs, cette écriture gravite toujours autour de l’absurde avec des double sens permanents et des rebondissements permanents. Fruit d’un travail titanesque d’écriture, elle a le mérite de capter l’auditoire car chaque prise de parole est très courte et les renvois entre personnages continuent perpétuellement d’alimenter un seul et même univers.

Par ailleurs, cette veine du loufoque apporte également une dose d’incertitude à l’égard du public. C’est un humour très particulier que celui du loufoque, que Les Nuls à l’époque ont su manier avec maestria. La facilité dans l’humour est le plus souvent à trouver dans la moquerie ou la caricature outrancière, ce que certains programmes ne manquent pas de proposer sans y adosser la moindre dose de nuance. Ici, l’univers de narration est riche, car rien ne semble être impossible. On s’empare de thèmes que certains pourront juger casse gueule (ex : thèmes Juif ou Arabe) mais les manient de telles sorte que l’humour en ressort victorieuse. C’est un art mis au service du ludique ce qui est fait dans le Burger Quiz et cela apporte une dose de fraîcheur incroyable au PAF.

On passera sur la mécanique du jeu qui elle-même se teinte de ce même univers loufoque pour proposer des mécaniques de jeu ainsi que des méthodes de questionnement qu’aucune autre émission n’est en droit de pouvoir proposer. Le décors du Diner américain contribue à apporter une épaisseur narrative entre jeu, comedy show et match d’impro parfois de la part des invités.

Et c’est dans ce mélange énoncé ci-dessous que certains types de programmes pourraient y trouver un salut incroyable.

Depuis longtemps, les producteurs de télévision français souhaitent lancer un talk show à l’américaine, sans jamais y être parvenus. Mais quelle est la recette de ce type d’émission ? Des auteurs, un incarnant fort, un point de vue ainsi qu’un univers forts et assumés. Bien évidemment d’autres éléments sont constitutifs de ce type de programme mais parmi l’offre actuelle en télévision, il n’y a aucun doute que cette émission est celle qui s’approche plus de ce type de programme. Preuve de cela, lorsque vous regardez Burger Quiz, vous avez tout sauf l’impression d’avoir vu un jeu télévisé mais plutôt l’impression tenace d’avoir assisté à un show.

Alain Chabat Burger Quiz Réflexion TMC 2018-04-26

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jotbou 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines