Magazine Société

Le changement fait peur

Publié le 06 mai 2018 par Christophefaurie
J'aurais dû poser la question plus tôt. Ses résultats sont surprenants. "Pourquoi le changement nous fait-il peur ?".
Exemple. Réponse d'un ami : "Ce qui est anxiogène dans le changement aujourd’hui, c’est la perte totale de repères, avant il y avait la famille, la religion, l’entreprise, la société…. La proposition d’une foultitude de modèles pour se sentir bien. La perte de sens critique…" Voilà ce que je n'attendais pas.
Bien sûr, a posteriori, la perte des repères n'est peut-être pas surprenante. Hannah Arendt l'annonçait déjà dans les années 50. Mais, avons-nous compris ce que cela signifie ? Qui dit pas de repères dit "anomie" (absence de règles). Et E.Durkheim en fait une cause  favorable au suicide. Explication du malaise actuel ? Car on en est arrivé à un point, difficilement concevable, où même les livres qui devraient nous rendre heureux nous terrifient. (Cela s'applique à mes livres, je l'ai noté.)
Et si "la perte du sens critique" était au départ de tout ? On entend "critique" comme cynisme, destruction aveugle. D'où, peut-être, perte de repères. Mais "critique", telle que la comprenaient les Lumières, signifie exactement le contraire. C'est une analyse rigoureuse qui porte à l'action, parce qu'elle élimine ce qui est faux. C'est l'art de la pensée. Et si, pour aimer le changement, et, accessoirement, être heureux, il fallait réapprendre à penser ? Paradoxal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine