Magazine Culture

Angie Tribeca (Saison 3, 10 épisodes) : enquêtes très spéciales

Publié le 06 mai 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Parodie de séries policières, Angie Tribeca n’a eu de cesse de se renouveler et cette saison 3 n’est pas si différente des autres dans le genre. Cette comédie, aussi idiote qu’absurde continue donc de nous proposer des trucs originaux, comme une jolie petite parodie de NCIS : Nouvelle Orléans avec Angie Tribeca : New Orleans, ou la version New York avec Angie Tribeca : New York et j'en passe... Alors qu’une saison 4 va débarquer très prochainement sur le petit écran, je dois avouer que j’ai hâte. J’avais un peu oublié qu’il y avait eu une saison 3 et je suis donc revenu sur la série avec grand plaisir. Cette saison 3 est aussi aussi déjantée et farfelue que les précédentes avec le côté irrévérencieux de la série que l’on ne peut qu’apprécier réellement.

« I think it’s time I put the police work behind me and go balls deep into motherhood »

Il y a un moment au début de la saison 3 où un suspect va tomber dans un piège de façon complètement naïve. Et au moment où le suspect est prêt à tomber dans ce piège, quelqu’un va gueuler « It’s a trap ». Je dois avouer que cette scène est terriblement surréaliste, de la façon dont elle se construit à la façon dont elle est réalisée. Mais ce n’est qu’un petit exemple de toute les comédies dont la série est réellement capable et qui font aussi son intérêt.

Il y a pas mal de trucs que Angie Tribeca fait et qui donnent l’impression que l’on est plus face à une comédie animée qu’autre chose. Car ce sont des trucs caractéristiques de ce genre de comédies. La série est toujours aussi imprévisible mais elle parvient à trouver une façon de normaliser l’absurde et les non-sens qu’elle nous balance en pleine figure. On dirait que la série n’a jamais été aussi à l’aise que maintenant, ce qui lui permet d’être encore plus créative de façon particulièrement excitante. Pour une série qui se concentre énormément sur ses gags et ses répliques, après deux saisons et vingt épisodes, on pourrait se dire qu’elle peut tourner en rond mais ce n’est jamais le cas. Je dirais que c’est presque un miracle que de voir cette série continuer à proposer des trucs originaux et inattendus. La série ne ralenti pas son rythme, bien au contraire, et continue alors de proposer des trucs étonnants. A sa façon bien entendu. Visuellement c’est donc une série toujours très inspirée et les gags le sont eux aussi. Les punchlines ont toujours autant de surprises à nous offrir elles aussi et c’est tout ce que l’on peut attendre de la part d’une série de ce genre là.

Angie Tribeca parvient même à développer des enjeux différents avec une affaire que l’on va suivre durant toute la saison, ce qui permet de créer un joli fil rouge intelligent qui change de ce que l’on a probablement pour habitude de voir dans ce genre de séries. Tribeca et son département sont alors à la poursuite d’un serial-killer. La série s’amuse avec cette histoire et cela se ressent. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas nécessairement mais comme d’autres comédies capable de créer des intrigues complètement farfelues, alors Angie Tribeca fonctionne. Si Angie Tribeca a appris quelque chose en trois ans, c’est bien qu’une histoire épisodique avec une intrigue à suivre sur plusieurs épisodes est une structure qui permet la meilleure des approches à la série. Ils avaient déjà expérimenté la chose l’an dernier avec l’histoire Mayhem Global, mais la série tente d’aller plus loin ici car l’équilibre est fort heureusement bien mieux trouvé. Il y a tellement de rebondissements assez cocasses qui permettent de se moquer de ce genre d’affaires tout en racontant une affaire intéressante. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Angie Tribeca puisse trouver un bon équilibre avec cette saison 3 mais je suis forcé de constater qu’il s’agit de la meilleure saison de la série.

Note : 8.5/10. En bref, une saison inventive et pleine de surprises.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte