Magazine Société

Pensée critique

Publié le 19 mai 2018 par Christophefaurie
Lorsque Camus a traité Sartre et ses amis de "possédés", au sens de Dostoïevsky, ils l'ont mal pris. En fait, ce n'était peut-être pas une critique personnelle, mais l'exemple d'une pensée "critique" au sens des Lumières. Camus faisait une analyse d'un "fait social", au sens de Durkheim, et de son étude du suicide. Lorsque les intellectuels deviennent des possédés, cela révèle une pathologie sociale.
Le rôle du sociologue est d'identifier le système de régulation qui dysfonctionne, et d'expliquer comment le régler. C'est aussi ce qu'a tenté de faire Proudhon.
Camus a-t-il été un sociologue efficace ? Il semble avoir envisagé une transformation de la société par le bas. Critique opérante ? Ou principalement désobligeante ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine