Magazine Santé

FIBROMYALGIE : Et avec quels dysfonctionnements cognitifs ?

Publié le 23 mai 2018 par Santelog @santelog



Globalement, on estime que 80% des patients atteints de fibromyalgie se plaignent d’une atteinte cognitive.

« Fibro-fog », troubles de la mémoire, de l’attention voire de la parole, diverses manifestations de dysfonctionnement cognitif sont signalées par et chez les patients atteints de fibromyalgie. Globalement, on estime que 80% des patients atteints de fibromyalgie se plaignent d’une atteinte cognitive. Cependant, les résultats des études sur l’impact de la maladie sur la fonction cognitive restent peu cohérents. Cette analyse de la littérature, présentée dans la revue Psychosomatic Medicine, appelle à surveiller l’humeur des patients fibromyalgiques et à développer des interventions pour prévenir ces dysfonctionnements cognitifs.

Les chercheurs ont passé en revue les grandes bases de données médicales et regardé les études publiées sur le sujet jusqu’en septembre 2017. Finalement, 23 études cas-témoins portant sur un total de 2.096 participants ont été sélectionnées pour la méta-analyse. Toutes ces études utilisaient des tests neuropsychologiques et des échelles de référence pour évaluer les performances cognitives des patients atteints de fibromyalgie et des témoins sains. Certaines études comprenaient des enquêtes évaluant la douleur, l'anxiété et la dépression des patients. L’analyse montre que :

  • la fonction cognitive est significativement plus faible (-13%) chez les personnes atteintes de fibromyalgie vs témoins sains ;
  • ces effets de déclin cognitif valent principalement pour l'apprentissage, la mémoire, l'attention et la vitesse psychomotrice ;
  • un effet plus modéré de la maladie est également relevé sur la fonction exécutive et la mémoire de travail ;
  • il existe un lien entre l'âge des patients, le nombre d'années depuis le diagnostic et les niveaux de dysfonctionnement cognitif ;
  • enfin, l’étude confirme des scores plus élevés de dépression et d'anxiété et associés à la taille de l'effet de la maladie sur la fonction cognitive ;
  • en revanche, à partir des quelques études qui ont cherché des liens entre la sévérité de la douleur et le degré de leur dysfonctionnement cognitif, aucune corrélation n’a été identifiée. Ainsi, la mémoire, l'attention et le traitement de l'information n'apparaissent pas significativement associés aux niveaux de douleur.

Ainsi, les troubles de l’apprentissage et de la mémoire au sens large sont les effets les plus rapportés comme associés à la fibromyalgie. Et ce dysfonctionnement cognitif est aggravé en présence de troubles anxieux ou dépressifs, mais ne semble pas corrélé aux niveaux de douleur.

En conclusion, l'évaluation de la fonction cognitive des patients atteints de fibromyalgie doit tenir compte du statut de l'humeur et d'autres symptômes psychologiques et mentaux car l'anxiété et la dépression pourraient contribuer à expliquer les différences constatées dans la dysfonction cognitive. Enfin, la recherche devrait tester de nouvelles interventions permettant de prévenir la dysfonction cognitive dans la fibromyalgie.

Source : Psychosomatic Medicine March, 2018 DOI: 10.1097/PSY.0000000000000575 Cognitive impairment in fibromyalgia: A meta-analysis of case–control studies

Plus sur Fibromyalgie Blog

Équipe de rédaction Santélog Mai 23, 2018Rédaction Santé log


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine