Magazine Conso

Cet appareil transforme l’eau de pluie en eau potable grâce à un procédé simple

Par Loopkinn

Il n’est pas difficile de trouver de l’eau sur notre planète puisque plus de 70 % de sa surface est recouverte de mers, de rivières et d’océans ; trouver de l’eau potable est une autre histoire. Une personne sur dix n’a actuellement pas accès à l’eau potable et, selon les données de l’UNICEF, cette tendance ne fera qu’empirer au cours de la prochaine décennie, lorsque la demande en eau augmentera de 50 %. Les scientifiques de Marine Tech, société française de recherche et d’innovation technologique pour l’environnement, ont proposé une solution.
via: Marine Tech

Il s’appelle Helio et c’est un purificateur d’eau unique en son genre. La machine, une sphère d’un mètre de diamètre au design vaguement futuriste, exploite une autre ressource fondamentale pour la vie humaine, heureusement inépuisable : l’énergie solaire. La distillation est le procédé principal d’Helio qui, grâce à l’action directe et indirecte des rayons du soleil, évapore et filtre l’eau qu’il contient. Le système de pompage et de redistribution de l’eau est également alimenté par le soleil, grâce à l’énergie produite par des panneaux solaires spéciaux. Évidemment, après le processus, le liquide doit être complété par des substances minérales qui ne sont pas transférées dans le processus d’évaporation.

La force d’Helio réside dans l’autonomie de l’ensemble du processus, ce qui permet de réduire les coûts de maintenance et de faciliter l’installation. Un seul module fournit de l’eau pour cinq personnes et sur quelques kilomètres carrés on peut distribuer de nombreux modules en cercles concentriques qui répondent aux besoins de milliers d’individus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loopkinn 361423 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines