Magazine Cinéma

Mido fête ses 100 ans : une Big Date pour une grande date

Par Jsbg @JSBGblog

image1 2

Mido. Comme dans l’espagnol « Yo mido », soit « je mesure » en français. C’est exactement de mesure dont il s’agit, celle du temps. Et l’on ne parle pas là des montres Mido comptant les heures, minutes et secondes s’égrenant, mais de la marque elle-même, puisqu’elle célèbre cette année son centenaire.  

Une date de naissance difficile à oublier puisque Georges Schaeren, le fondateur de Mido, choisit le 11 novembre 1918 pour créer son entreprise, soit le jour même de la signature de l’Armistice marquant la fin de la Première Guerre Mondiale. Une marque de confiance en l’avenir qui n’a jamais été démentie depuis puisque la marque a posé depuis lors plusieurs jalons dans l’histoire de l’horlogerie. Une philosophie construite sur trois axes: intemporalité du design, qualité des matériaux et innovation technologique. Ainsi, Mido développait dans les années 30 déjà des ressorts incassables. Après la Seconde Guerre Mondiale, la marque revint aux affaires en présentant un chronographe à lecture centrale, la fonction stop utilisant ses trois aiguilles. Un principe qui près de 80 ans plus tard est aujourd’hui présenté comme innovant par certaines marques émergentes… En 1967 Mido a battu le record de la montre dames la plus fine au monde. Et en 2017, la marque locloise figure dans le top 10 des fabricants de chronomètres certifiées COSC. Aujourd’hui propriété du Swatch Group, Mido est désormais présente dans plus de 70 pays grâce à plus de 2’700 revendeurs certifiés.

Cette année 2018 sera donc consacrée à la célébration de ce premier centenaire. A commencer par le lancement la Commander Big Date. Un nouveau modèle inspiré de la première collection Commander, lancée en 1959, et produite sans discontinuer depuis. Une aïeule dont elle reprend le cadran satiné soleil, l’élégance et la finesse de sa boîte ronde en acier satiné et lunette polie. Le clin d’oeil au passé s’arrête là, puisque Mido a développé pour cette montre un nouveau mouvement automatique exclusif basé sur son Calibre 80 avec quantième à grand guichet. Une large fenêtre placée sur le cadran à 6 heures et s’ouvrant sur un affichage de la date fourni par deux disques. Un cadran lui-même fin et sobre, dont index et aiguilles sont munis de Super-LumiNova. Il recouvre une boîte ronde d’un diamètre de 42mm renfermant le mouvement automatique Calibre 80 offrant une remarquable autonomie de près de 80 heures de réserve de marche. Un mécanisme à admirer depuis le fond transparent de la boîte s’ouvrant sur une masse oscillante finement décorée de motifs Côtes de Genève et d’un logo Mido gravé.

La Commander Big Date est déclinée en quatre finitions: deux d’entre elles disposent d’une boîte et d’un bracelet en acier inoxydable satiné et d’une lunette polie, disponibles à choix avec un cadran anthracite ou argenté. La troisième, bicolore, est égayée par de fines touches de PVD rose sur sa lunette, couronne et bracelet. La dernière enfin, très chic, se dote d’un bracelet en cuir noir, d’un cadran noir, tandis que boîte, lunettes et index se parent de PVD rose.

Le lancement de cette nouvelle ligne Commander Big Date marque le coup d’envoi des festivités marquant le centenaire de Mido, mais il y a fort à parier que la marque nous réserve d’autres surprises durant l’année. Stay tuned!

– Jorge S. B. Guerreiro

Snapseed 6
image1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 207835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte