Magazine Culture

Critique Ciné : Death Wish (2018)

Publié le 06 juin 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Death Wish // De Eli Roth. Avec Bruce Willis, Vincent d’Onofrio et Elisabeth Shue.


Death Wish était au départ un roman du même nom de Brian Garfield et déjà adapté sous le nom Un Justicier dans la ville avec Charles Bronson dans le rôle titre. Cette fois-ci et pour Eli Roth, c’est au tour de Bruce Willis de reprendre le rôle de Paul Kersey. Mais ce remake a mis près de 12 ans à voir le jour. Au départ prévu avec Sylvester Stallone (2006) puis avec Liam Neeson (2012) mais c’est Bruce Willis que le studio voulait et ils l’ont eu. Joe Carnahan (The Blacklist) qui a été à l’origine de ce remake signe alors le scénario sauf que ce dernier a été modifié par le studio contre son gré. Je me demande ce que cela aurait donné si le réalisateur et scénariste était resté à la tête du projet avec Liam Neeson dans le rôle titre. Car sincèrement, on ne peut pas dire que le scénario de Death Wish soit particulièrement exceptionnel non plus. Le récit est donc un peu trop convenu et bancal pour réellement être à la hauteur de ce que Eli Roth semble vouloir faire. En effet, le film reste un film d’action agréable à suivre, sans grandes prétentions et avec un Bruce Willis en forme. Je trouve juste dommage que le film exploite autant de ficelles narratives faciles alors qu’il y avait largement de quoi faire quelque chose de légèrement différent. Mais Eli Roth connaît les ficelles du métier et parvient à nous offrir quelque chose qui sait jouer avec les frissons que le scénario tente de produire.

Quand il ne sauve pas des vies, Paul Kersey, chirurgien urgentiste, mène une vie de rêve, en famille, dans les beaux quartiers de Chicago… Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme est sauvagement tuée lors d’un cambriolage qui tourne mal… Sa fille de 18 ans est plongée dans le coma. Face à la lenteur de l’enquête, il se lance dans une chasse à l’homme sans merci.

Certaines scènes d’action sont donc terriblement efficaces mais le message de Death Wish reste tout de même en faveur du port d’armes aux Etats-Unis et qui continue de faire des ravages. La morale du film est d’ailleurs tellement vite expédiée que j’aurais aimé quelque chose d’un peu moins simpliste. Fort heureusement pour nous, Bruce Willis est là et ce dernier nous offre tout ce que l’on peut attendre de sa part c’est à dire des scènes où il nous sort son regard qui en dit long sur ses intentions. Ce n’est pas la première fois que l’acteur se retrouve dans la peau d’un vigilante (on a déjà pu le voir dans le premier Die Hard par exemple ana Piège de Cristal) et petit à petit, le film tente alors de faire avec son histoire simpliste et de la développer de façon suffisamment intelligente pour que l’on ne se pose pas trop de questions. Mais je trouve dommage que Eli Roth n’ait pas apporté un peu plus de ce qu’il est capable de faire dans ce film alors que ce dernier avait réellement du potentiel. On se retrouve donc avec un truc qui est par moment un peu trop impersonnel et j’aurais adoré qu’ils aillent un peu plus loin. On va dire que c’est le studio qui a voulu tout ça, ce même studio qui a fait foirer pas mal de projets avant que celui-ci ne voit réellement le jour. Par ailleurs, un second roman, Death Sentence, a déjà été adapté au cinéma avec Kevin Bacon dans le rôle titre en 2007.

Note : 5/10. En bref, un divertissement honorable mais pas indispensable.

Date de sortie : 9 mai 2018


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte