Magazine Maladies

#thelancethaematology #thromboembolismeveineux #cancer Modèle clinique prédictif pour le thromboembolisme veineux associé au cancer : étude de développement et de validation sur deux cohortes prospectives indépendantes

Publié le 07 juin 2018 par Tartempion77 @NZarjevski

#thelancethaematology #thromboembolismeveineux #cancer Modèle clinique prédictif pour le thromboembolisme veineux associé au cancer : étude de développement et de validation sur deux cohortes prospectives indépendantes

Formation d'un thrombus
Source iconographique et légendaire: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Thrombosis_formation.gif


Le thromboembolisme veineux est une complication commune du cancer ; toutefois, le risque de développer un thromboembolisme veineux varie beaucoup selon les individus et dépend de nombreux facteurs, notamment du type de cancer auquel il est associé. Notre but était de développer un modèle clinique prédictif du thromboembolisme veineux associé au cancer et de le valider en externe.
Nous avons utilisé des données extraites de la cohorte prospective « Étude Viennoise Cancer et Thrombose » (Vienna Cancer and Thrombosis Study -CATS- dans le texte) (n=1423), pour la sélection des variables pronostiques pour inclusion dans le modèle. Nous avons par la suite validé le modèle dans l’Étude de Cohorte Multinationale (Multinational Cohort Study dans le texte) pour identifier la cohorte des Patients Cancéreux à Haut Risque de Thromboembolisme Veineux (Cancer Patients at High Risk of Venous Thromboembolism -MICA- dans le texte) (n=832). Nous avons effectué les calculs statistiques appropriés (Indicateur de Confiance) permettant d’évaluer la prédiction d’incidence de thromboembolisme veineux objectivement confirmé à 6 mois en comparaison de l’incidence cumulée à 6 mois observée dans les deux cohortes prises simultanément.
Deux variables ont été sélectionnées pour inclusion dans le modèle clinique prédictif final : -1. catégorie du risque lié au site tumoral (risque faible ou de niveau intermédiaire versus risque élevé versus risque très élevé) -2. concentrations moyennes en D-dimères. Les hazard ratios (HR) de d’analyse multivariée étaient 1.96 (Intervalle de Confiance [IC] 1.41-2.72 ; p=0.0001) pour la comparaison risque élevé ou risque très élevé versus risque faible ou risque de niveau intermédiaire) et de 1.32 (IC 95% 1.12-1.56 ; p=0.001) pour le doublement des concentrations moyennes en D-dimères entre les deux groupes. Les indicateurs de confiance par validation croisée sur le modèle final étaient 0.66 (IC 95% 0.63-0.67) pour l’étude CATS et 0.68 (0.62-0.74) pour l’étude MICA. Le modèle prédictif final était parfaitement calibré dans les deux cohortes.
Un modèle prédictif clinique validé en externe incorporant seulement un facteur clinique (site tumoral) et un biomarqueur (D-dimères) a prédit le risque de thromboembolisme veineux en ambulatoire chez des patients atteints de tumeurs cancéreuses solides. Ce modèle simple représente une amélioration considérable dans modélisation prédictive des thromboembolismes veineux ; ce modèle pourrait être d’une aide efficace auprès des médecin quant au choix des patients pouvant bénéficier d’une thromboprophylaxie. Prof Ingrid Pabinger MD, et al, dans The Lancet Haematology, publication en ligne en avant-première, 6 juin 2018
Financement : Fonds Autrichien pour la Science, Fonds Commémoratif de la Banque Nationale d’Autriche, et hôpitaux participants
Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tartempion77 3779 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines