Magazine Santé

CARDIO : Mâcher quand on marche augmente la fréquence cardiaque !

Publié le 09 juin 2018 par Santelog @santelog



Mâcher du chewing-gum quand on marche affecte à la fois les fonctions physiques et physiologiques

Mâcher du chewing-gum quand on marche affecte à la fois les fonctions physiques et physiologiques, en particulier chez les hommes d'âge moyen, révèle cette étude de l'Université de Waseda (Japon) présentée au Congrès européen sur l'obésité (ECO 2018) de Vienne. Le chewing-gum pendant la marche augmente la fréquence cardiaque mais aussi, chez les hommes d’âge moyen, la distance parcourue et la dépense énergétique !

Un certain nombre d'études ont examiné l'effet du chewing-gum sur les fonctions physiologiques au repos, aucune ne s'est concentrée sur ses effets pendant l’activité. Cette étude a invité 46 participants hommes et femmes âgés de 21 à 69, à participer à 2 expériences dans un ordre aléatoire.

  • Dans une phase, les participants ont reçu 2 gommes à mâcher de 1,5 g (et 3 Kcal) et ont été invités à marcher à leur allure habituelle durant 15 minutes après une période de repos d'une heure.
  • L’autre phase était identique mais les participants recevaient une poudre à ingérer qui contenait les mêmes ingrédients que la gomme, mais ne les contraignait pas à mâcher.

Lors des 2 phases d’étude, les chercheurs ont mesuré la fréquence cardiaque au repos, la fréquence cardiaque moyenne pendant la marche, la distance parcourue et la cadence de la marche. La vitesse de marche moyenne a été calculée à partir de la distance parcourue en 15 minutes, et la longueur de la foulée a été estimée à partir de la vitesse de marche moyenne et du nombre moyen de pas. La dépense énergétique totale pendant la marche a été estimée en fonction de la vitesse moyenne de marche et de la masse corporelle de chaque participant.

Mâcher durant la marche augmente la fréquence cardiaque : l’analyse révèle en effet que :

  • chez tous les participants, la fréquence cardiaque moyenne pendant la marche ainsi que le changement de fréquence cardiaque repos/marche sont significativement plus élevés dans la phase avec «  gomme » qu’avec « poudre ».
  • tous les participants hommes et femmes présentent une fréquence cardiaque moyenne significativement plus élevée lors de la marche mais chez les hommes, avec la gomme, la distance parcourue et la vitesse moyenne de marche sont significativement plus élevées que lors de l'essai témoin (avec poudre).
  • tous les participants de tous âges connaissent un changement significativement plus important de fréquence cardiaque dans l'essai avec gomme, mais les participants d'âge moyen et âgés présentent une fréquence cardiaque moyenne particulièrement plus élevée.

Mâcher durant la marche entraîne ainsi un effet plus marqué chez les hommes d'âge moyen, en particulier sur la distance parcourue, la vitesse moyenne de marche, le nombre moyen de pas, la fréquence cardiaque et la dépense énergétique totale. Mâcher en marchant affecte un certain nombre de fonctions physiques et physiologiques chez les hommes et les femmes de tous âges mais augmente plus particulièrement la distance et la dépense énergétique des participants masculins d'âge moyen.

Source: European Congress on Obesity (ECO2018) 25-May-2018 Study finds that chewing gum while walking affects both physical and physiological functions, especially in middle-aged and elderly men

Lire aussi : Quand le CHEWING-GUM prétend stimuler l'intellect!

Équipe de rédaction Santélog Juin 9, 2018Rédaction Santé log


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine