Magazine Santé

DÉVELOPPEMENT : Dès 3 ans, les enfants ont le sens de la propriété

Publié le 09 juin 2018 par Santelog @santelog



C’est véritablement le développement d’une intuition qui permet aux jeunes enfants, sans indication aucune des parents de comprendre que tout un domaine est la propriété de quelqu'un, et à partir de là de déduire que tout ce qui appartient à ce domaine appartient à cette personne.

Les enfants montrent un sens de la propriété dès la petite enfance, révèle cette étude de l’Université de Waterloo (Canada) y compris lorsqu’ils n’ont vu aucune interaction entre l’objet considéré et son propriétaire. C’est véritablement le développement d’une intuition qui permet aux jeunes enfants, sans indication aucune des parents de comprendre que tout un domaine est la propriété de quelqu'un, et à partir de là de déduire que tout ce qui appartient à ce domaine appartient à cette personne. Des observations présentées dans la revue Cognition, qui montrent également comment notre psychologie a pu influer sur nos lois.

De précédentes recherches ont montré qu’en observant des interactions entre un objet et un « utilisateur », les jeunes enfants pouvaient en déduire la notion de propriété. Cependant, dans la vraie vie, la propriété n’est pas toujours corrélée aux interactions. Cette étude démontre comment, avec l’âge, les enfants deviennent capables de prendre en compte l'histoire et les événements passés pour déterminer la propriété.

L'étude a impliqué des enfants âgés de 3 à 5 ans qui, lors d’une série d'expériences, ont visionné des images représentant 2 cours divisées par une route dont une d’une maison appartenant à une personne et l'autre à son voisin. Chaque cour contenait différents objets et l’étude consistait à demander aux enfants de déterminer si ces objets appartenaient à la personne ou à son voisin. Les enfants de tous âges se montrent capables de déduire que la personne possédait les objets qui sont situés dans sa cour, même dans le cas où la personne en question se déplace de l'autre côté de la rue pour rendre visite à son voisin, mais seuls les enfants plus âgés sont capables de prendre en compte l'histoire et les événements passés pour déterminer la propriété. Par exemple, lorsque le chien du voisin apporte une balle dans la cour de la personne…

Cette étude peut éclairer les parents et les éducateurs sur le développement progressif de cette « possessivité » des enfants qui parfois les inquiète. L’étude nous dit que vers l’âge de 5 ans, les enfants ont déjà des intuitions similaires à celles des adultes sur la propriété.

 Plus largement, elle suggère que notre psychologie et son évolution a contribué aussi à façonner nos lois.  

Source: Cognition August 2018 DOI: 10.1016/j.cognition.2018.04.013 The development of territory-based inferences of ownership

Équipe de rédaction Santélog Juin 9, 2018Rédaction Santé log


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70286 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine