Magazine Info Locale

Renard roux qui mulote

Par Spiga

Lorsque le renard roux a fait son entrée à l’autre bout du pâturage boisé, j’étais à la fois heureux de voir apparaître le goupil et un brin défaitiste en me disant que comme d’habitude, il resterait bien trop éloigné pour réussir de bonnes images. La suite me donnera tord…

Au printemps, le renard a la délicate mission de rapporter de la subsistance au terrier. Les renardeaux ont vu le jour il y a quelques semaines et ne se contentent désormais plus du lait maternel. La pullulation de campagnols observée cette année offre un garde-manger presque inépuisable aux renards, rapaces et autres chats forestiers.

Observer un renard en chasse est un moment naturaliste passionnant et privilégié. Le goupil quadrille le champ avec une grande rigueur. Il avance prudemment, tous sens en éveil, à l’affût du moindre bruit sorti des entrailles de la terre. Lorsqu’il entend quelque chose, il se fige, puis penche légèrement la tête sur le coté comme pour mieux tendre l’oreille. Après quelques instants, il va reprendre sa route ou tenter une capture selon une technique de chasse bien rodée appelée le “mulotage”.

Le renard commence par se tapir au sol et tend ses muscles. Il va ensuite s’élancer vers le ciel, s’arcbouter puis plonger la tête la première dans la galerie de campagnol. Si le malheureux rongeur se trouve dans les 30 premiers centimètres de son terrier, il verra littéralement le ciel lui tomber sur la tête. Le renard saisit alors le campagnol avec sa puissante mâchoire et le tue en une fraction de seconde. Cette séquence peut se répéter plus d’une centaine de fois par jour avec un taux de succès variable que j’estime à environ 20%.

Saviez-vous qu’un seul renard peut capturer jusqu’à 10’000 campagnols par an? Il est un auxiliaire agricole d’une redoutable efficacité qui est aujourd’hui encore considéré comme “nuisible” par de nombreux hommes…

Durant mon après-midi d’observation, j’ai pu voir le renard muloter une bonne dizaine de fois. Ses pérégrinations champêtres l’ont progressivement conduit à se rapprocher de plus en plus de ma position. Il m’a même offert une séance de mulotage réussie à quelques mètres. Elle est à découvrir en images au bas de ce carnet de terrain.

Val-de-Travers, le 10 juin 2018

Dans un pâturage boisé des crêtes du Val-de-Travers, le renard roux attend la fin de journée pour quitter le couvert forestier et se mettre en chasse.
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Renard roux qui mulote
Lien vers le Portfolio dédié au Renard Roux

L’article Renard roux qui mulote est apparu en premier sur Spiga.ch - Photographies naturalistes du canton de Neuchâtel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spiga 4055 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte