Magazine Cinéma

Investir dans des bouteilles de vin

Par Totalyfr

Investir dans le vin est une entreprise qui peut se révéler rentable sur le plan financier à condition qu’elle allie durée et patience. Si par le passé, les cours se sont élevés de 4 à 8 % par an, des frais liés au stockage, l’assurance, la gestion et la revente réduisent de manière remarquable le profit.

Comment investir dans le vin ?

Il faut le tenir pour vrai : l’investissement dans le vin nécessite un placement de départ minimum qui permettra un bénéfice croissant avec les années. Ceux qui réussissent le mieux dans le domaine du vin sont ceux qui misent sur les crus les plus prestigieux et les millésimes anciens et rares. Le nombre de bouteilles de grand cru au millésime très ancien diminue régulièrement et favorise donc une hausse de leur prix. Pour un premier investissement, il est conseillé de miser sur des bouteilles de qualité supérieure.

Un marché bien spécifique

Le marché du vin est un marché cyclique qui obéit à la loi de l’offre et de la demande. Il faut retenir que plus pressant est le besoin de revendre, plus élevé est le risque de perte en capital. La demande est impactée par la croissance mondiale, les taux de change entre les principales devises, les politiques tarifaires, et le contexte géopolitique. Notez bien que le marché du vin est un marché de gré à gré pour lequel il n’existe pas de cote liquidative.

Les facteurs de risque

Au prime abord, souvenons-nous que les performances passées ne peuvent servir de baromètre pour celles à venir, car les conditions de marché sont fluctuantes dans un monde en perpétuelle mutation. Le phénomène de raréfaction est la clé lors des échanges quand il s’agit du vin. Le risque de perte en capital apparait de façon systématique lorsqu’un client veut vendre un millésime encore trop récent.

De plus, il est bon de savoir que le marché du vin est un marché cyclique présentant des phases haussières et baissières, et les durées des cycles ne sont pas automatiquement identiques. L’investisseur devra donc déchiffrer les tendances du marché pour adapter ses décisions, mais également avoir constamment à l’esprit que l’offre présentée comporte toujours des risques total ou partiel de perte en capital investi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Totalyfr 315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte