Magazine Poésie

Ne verse plus ton poison

Par Peanloic

                     Tu t’obstines à semer ton pesticide,

                     En silence grandira ta souffrance,

                     En longs regrets pour ta vieillesse avide de sagesse,

                     Ou en permanente dysharmonie au coeur même de tes cellules,

                     Que solitude t’offrira ton habitude,

                     Ne verse plus ton poison,

                     De tous auras-tu le pardon.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Peanloic 2364 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines