Magazine Humanitaire

Yémen : le CICR s’alarme des conséquences humanitaires de l’offensive sur Hodeïda

Publié le 13 juin 2018 par Frédéric Joli

Yémen : le CICR s’alarme des conséquences humanitaires de l’offensive sur Hodeïda

Yémen : le CICR s’alarme des conséquences humanitaires de l’offensive sur Hodeïda

La ville côtière d’Hodeida à l’ouest du Yémen, point d’entrée stratégique pour l’assistance humanitaire. Photo : AFO

Par la voix de son directeur régional pour le Proche et le Moyen-Orient, le CICR s’alarme des conséquences humanitaires des combats dans la ville côtière d’Hodeida point d’entrée stratégique de l’assistance humanitaire au Yémen.

Pour Robert Mardini, « la récente offensive risque d’aggraver une situation catastrophique pour une population déjà à bout de forces.

Il faut maintenir les points de liaison vitaux avec le monde extérieur, notamment le port de Hodeïda et l’aéroport de Sanaa. Si les denrées alimentaires ne peuvent plus être acheminées dans le pays, des familles, des hommes, des femmes et des enfants devront endurer de nouvelles souffrances. Nous craignons que les opérations militaires en cours continuent d’empêcher l’arrivée de biens essentiels.

Le CICR a prépositionné des vivres, des articles médicaux, des systèmes de purification de l’eau et du matériel d’assainissement à Hodeïda. Mais ces secours vitaux ne peuvent être distribués à ceux qui en ont besoin tant que les combats sont en cours.

Nous sommes préoccupés par l’état des infrastructures essentielles de Hodeïda, notamment les réseaux d’approvisionnement en eau et en électricité, qui sont indispensables à la survie de la population civile.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte