Magazine

Ingrid Betancourt enfin libre !

Publié le 03 juillet 2008 par Baptiste Mourey

Billet en relation ou pas avec le contenu habituel de ce blog, il est une nouvelle à ne pas râter ce mois-ci, c’est la libération surprise d’Ingrid Betancourt

De toute manière, le minimum de vie sociale acceptable (avec une autre faune que le geek) vous aurait vite mit au courant !

Je vous résume rapidement les fait.

Après 6 ans de rétention, Ingrid Betancourt et 14 autres otages ont été libérés par une action militaire du président Colombien, Alvaro Uribe.

Comment s’est donc passé cette libération ?
Sur ce coup là, les Colombiens l’ont joué à la James Bond. En effet, un homme de l’armée colombienne est parvenu à s’infiltrer au sein du secrétariat des Farc, d’où il est parvenu à convaincre les gardes de transférer quinze otages sur les 39 captifs politiques que les rebelles voulaient échanger contre 500 prisoniers farcs.

En fait, l’homme a fait croire aux farc qu’il fallait qu’il remette les quinze prisoniers à Alfonso Cano, le nouveau chef des farc, et les gardes l’ont cru ! Du coup, il a ramené tout ce petit monde au même endroit, et un hélicoptère de l’armée farc s’en est venu les chercher…

Aller, d’accord, je raconte ça avec beaucoup (trop ?) de légèreté, alors que cette opération a du être assez tendue !

« Une opération sans précédent et qui restera dans l’Histoire pour son audace »
Un des points positifs de cette mission est qu’elle a été effectuée avec un brio que personne n’attendait. En effet, tout le monde (à part les colombiens - ou tout du moins leur président) était contre une mission militaire, de peur que cela tourne mal et ne remette de l’huile sur le feu en ce qui concerne les relations Farc-Colombie, mais tout s’est passé… comme sur des roulettes. Pas un seul coup de feu, pas un seul homme blessé, les farc se sont tout simplement fait berner. En beauté.

Mes proches avaient peur d’une libération militaire mais j’ai toujours pensé que c’était la meilleure solution, a souligné la franco-colombienne mercredi soir. Je remercie le président Uribe. Ils ont agi d’une façon impeccable. Tout le monde est en vie, pas un blessé. Je voudrais que les Colombiens et que les otages sachent que nous pouvons avoir confiance en notre armée.

Coup de bol ou manoeuvre parfaite de l’armée, toujours est-il qu’une partie des otages est maintenant libre. Reste plus qu’à attendre qu’une autre célébritée se fasse prendre par les farc pour que les autres puissent sortir… Enfin, je dis ça, mais au fond j’espère me tromper…

Pour avoir plus d’informations sur le sujet, je vous invite à poursuivre votre lecture sur 20minutes.fr !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Baptiste Mourey 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte