Magazine Santé

Effets indésirable

Publié le 15 juin 2018 par Santelog @santelog



    5,3% des personnes utilisant 3 médicaments ou plus souffraient de dépression en tant qu’effet secondaire du traitement

De nombreux médicaments couramment prescrits pourraient favoriser la dépression, cette recherche américaine menée sur les liens possibles entre les médicaments de prescription et la dépression sensibilise à ce risque d'effet indésirable plus que ne démontre une relation systématique. Cependant, cette étude transversale, présentée dans le JAMA et menée sur un échantillon représentatif de la population américaine, fait en effet valoir un risque de dépression 3 fois plus élevé chez les personnes sous traitement.

 

Précisément, l’étude révèle que plus d'un tiers des patients suivant un traitement avait également utilisé des médicaments contre la dépression, un effet secondaire possible de leur traitement. On savait déjà que nombreux médicaments ont des effets secondaires possibles et cela ne signifie pas que tous les patients suivant le traitement auront ces effets secondaires. Ensuite, prendre 3 médicaments ou plus est souvent le signe d’une maladie chronique qui peut participer au risque de dépression.

Les chercheurs de l'Université de l'Illinois et de l'Université de Columbia ont analysé les prescriptions délivrées à 26.192 adultes entre 2005 et 2014, participant à la US National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). L'enquête comprenait des questions sur tous les médicaments d'ordonnance pris au cours des 30 derniers jours et un questionnaire pour évaluer les symptômes de la dépression. Enfin, les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles dont le sexe, l’âge, l'origine ethnique, le statut marital, l’emploi, le niveau d’études, le revenu familial, l’indice de masse corporelle (IMC) et les affections de longue durée (ALD). L’analyse montre que :

  • 1 personne sur 7 souffrait de dépression chez les personnes prenant au moins 3 médicaments sur prescription, vs 1 sur 20 chez celles ne prenant aucun médicament. Précisément :
  • 37% des participants avaient pris au moins 1 médicament d'ordonnance associé à la dépression au cours des 30 derniers jours ;
  • 62,8% n'ont pris aucun médicament associé à la dépression ;
  • 21% 1 médicament associé à la dépression ;
  • 8,7% 2 médicaments associés à la dépression ;
  • 7,5% 3 médicaments ou plus associés à la dépression ;
  • ces patients étaient plus susceptibles d'avoir 65 ans ou plus, être des femmes, veufs/veuves, avoir un plus grand nombre d’ALD.

Après prise en compte les facteurs de confusion :

  • 4,7% des personnes n'utilisant pas de médicaments souffraient de dépression comme effet secondaire
  • 6,9% des personnes utilisant 1 médicament
  • 9,5% des personnes utilisant 2 médicaments
  • 15,3% des personnes utilisant 3 médicaments ou plus souffraient de dépression en tant qu’effet secondaire du traitement

Les combinaisons de médicaments les plus fortement associées à la dépression comprenaient les bêtabloquants métoprolol et aténolol, l'oméprazole, un inhibiteur de la pompe à protons, l'hydrocodone, un antidouleur, et la gabapentine, un médicament utilisé pour traiter l'épilepsie et la douleur nerveuse. Les chercheurs concluent que l'utilisation de plusieurs de ces médicaments est associée à un risque plus élevé de « dépression concomitante ».

Cependant, la dépression est une condition complexe et de nombreux facteurs peuvent y contribuer. L’étude sensibilise juste au fait que certains médicaments peuvent contribuer à la dépression, y compris certains médicaments prescrits pour des conditions qui n'ont a priori rien à voir avec la dépression.

Source : JAMA June 12 2018 doi:10.1001/jama.2018.6741  Prevalence of Prescription Medications With Depression as a Potential Adverse Effect Among Adults in the United States

Équipe de rédaction Santélog Juin 15, 2018Rédaction Santé log


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70621 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine