Magazine Société

Expo "Rodin: La sculpture au cœur"

Publié le 15 juin 2018 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche d'évènements (agenda) Créé en 1916, grâce aux donations des œuvres d’Auguste Rodin (1840-1917), l'Hôtel Biron devenu Musée Rodin conserve une collection impressionnante de plus de 6.000 sculptures, 8.000 dessins, 10.000 photographies et 8.000 autres objets d’art.
Entièrement rénové en 2015, le musée accueille environ 700.000 visiteurs chaque année; le charme préservé du lieu participe pour beaucoup à rehausser la beauté artistique des sculptures.
Construit en 1730 et habité en autre par la Duchesse du Maine, belle fille de Louis XIV, l'hôtel particulier appartiendra ensuite à la Société du Sacré-Cœur de Jésus où la future impératrice Eugénie de Montijo y recevra son éducation. À la séparation des églises et de l’État en 1911, l'hôtel est racheté par l’état pour créer un lieu d'art à part entière.
C'est ainsi que Rodin louera plusieurs salles pour y établir un atelier, côtoyant pour un temps le jeune Jean Cocteau, ainsi qu’Henri Matisse et Isadora Duncan.
Devenu l'unique locataire des lieux, Rodin proposera de céder ses collections à l'état à la seule condition d’en faire un musée entièrement dédié pour y exposer ses œuvres.
Le musée est situé dans un écrin de verdure au cœur de Paris (près des Invalides) constitué d'un parc magnifique de plus de trois hectares boisés et d'un jardin ordonnancé à la française avec des splendides massifs de rosiers embaumant les allées des cyprès taillés en cône. Le célèbre "Penseur" y trône en méditant certainement sur la beauté des lieux. Dans le parc, les visiteurs peuvent se promener au fil des sculptures monumentales parmi lesquelles les fameux "Bourgeois de Calais" aux figures si expressives. "La Porte de l'Enfer" avec ses multiples personnages torturés est encadrée par une représentation d'Adam et d'Ève à la patine lisse plus classique.
Au fond du parc, la sculpture d'"Ugolin et ses enfants" se reflètent dans un bassin, ceinturé par des bronzes empreints de vigueur représentant l’"Ombre", le "Génie du Repos éternel", "Claude Gelée dit Le Lorrain" et la "Méditation".
Enfin, "Cybèle" et la "Muse Whistler" invitent le visiteur à entrer dans l'hôtel. La collection permanente de plusieurs centaines d’œuvres de Rodin est présentée sur les deux étages du musée en suivant un parcours chronologique permettant de découvrir successivement l'homme au nez cassé, l'âge d’airain, l'éternel printemps, le baiser et la danaïde.
Les empreintes des mains de Rodin semblent être encore fraîches dans le bronze, les corps sont travaillés de multiples sinuosités, les visages affichent les marques du temps et des épreuves.
"Est laid dans l'Art ce qui est faux, ce qui est artificiel, ce qui cherche à être joli ou beau au lieu d'être expressif, ce qui est mièvre et précieux, ce qui sourit sans motif, ce qui se manière sans raison, ce qui se cambre et se carre sans cause, tout ce qui est sans âme et sans vérité, tout ce qui n'est que parade de beauté ou de grâce, tout ce qui ment..." À l'étage, la présentation s'organise d’une manière thématique autour d’un Rodin collectionneur d'œuvres antiques ou modernes (un Van Gogh, un Renoir et un Monet). Une salle est exclusivement consacrée au talent de Camille Claudel (1864-1943) son élève et sa collaboratrice qui occupa une place importante tant au point de vue sentimental qu'artistique.
"Je lui ai montré où elle (Camille Claudel) trouverait de l'or, mais l'or qu'elle a trouvé est bien à elle." Considéré comme le père de la sculpture moderne, l'ensemble de son œuvre représente une assez grande cohérence stylistique. Un style que l'on retrouve aussi chez ses élèves: Bourdelle, Camille Claudel, Brancusi, Charles Despiau, Maillot et F. Pompon. Par son immense capacité de travail et d'organisation, entouré de plus d’une vingtaine de sculpteurs-assistants, Rodin laisse une œuvre considérable dégageant une intense force vrille, sensuelle, mais aussi de douleur. Organisée autour de la série des "Mouvements de danse", l'exposition présentée retrace l'ensemble des recherches et expérimentations de Rodin. Celui-ci a certainement étudié en détail le corps humain et la représentation de ses multiples mouvements grâce à ses collections personnelles de plâtre romain ou grec, fragment de bras, de mains ou de pieds.
“Quand un bon sculpteur modèle des corps humains, il ne représente pas seulement la musculature, mais aussi la vie qui les réchauffe.” Le sculpteur modela des portées énergiques, des équilibres précaires mettant particulièrement en valeur les muscles des danseurs. Rodin est décédé dans sa villa des Brillants située sur les hauteurs de Meudon, devenu également musée où se trouve son second atelier.

"Il n'y a réellement ni beau style, ni beau dessin, ni belle couleur: il n'y a qu'une seule beauté, celle de la vérité qui se révèle." Rodin
Aujourd'hui 25e jour du signe astrologique des Gémeaux. Selon le dicton, "soleil à la Sainte-Germaine, beau temps pour toute la semaine". Sont nés notamment ce jour: le peintre Nicolas Poussin, le compositeur Edvard Grieg, l'homme politique Youri Andropov, le musicien Erroll Garner, l'homme politique Ezer Weizman, le chanteur Johnny Hallyday. Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. En Azerbaïdjan fête du salut national et au Danemark fête du drapeau. En France,...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine