Magazine Séries

Critiques Séries : Strange Angel. Saison 1. Pilot.

Publié le 15 juin 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Strange Angel // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après The Good Fight et Star Trek Discovery, CBS All Access lance Strange Angel. Sur le papier, je dois avouer que ce n’est pas la série d’époque qui me fascine le plus. Créée par Mark Heyman (The Skeleton Twins, Black Swan), la série est tout de même issue d’un scénariste chevronné qui aime les scénarios torturés et les personnages aux multiples personnalités. C’est ce qui se passe dans Strange Angel, adaptée de l’histoire vraie de Jack Parsons (avec beaucoup d’imagination aussi dedans). Le seul problème de ce premier épisode c’est que la magie n’opère pas. L’épisode est long et a un peu de mal à installer les personnages et l’univers de façon suffisamment efficace pour donner envie de poursuivre l’aventure au delà. Les années 30 restent une période intéressante et Strange Angel tente d’exploiter le tout de façon suffisamment efficace. La série intègre cependant des éléments plus originaux avec cette histoire de culte du sexe. Mais je pense que la série a besoin de créer des intrigues un peu plus passionnantes afin de nous plonger au coeur de la vie de ces personnages. Ce premier épisode enchaîne les scènes de la vie de notre héros avec certaines plus efficaces que d’autres. Et l’efficacité vient surtout de la mise en scène, très soignée, plutôt que de la narration qui reste très classique.

L'histoire vraie de Jack Parsons, un homme qui, dans le Los Angeles des années 30, mena une double vie. Pionnier de la propulsion spatiale, il pratiquait la magie sexuelle la nuit.

Je dois avouer que j’aurais attendu mieux de la part de Mark Heyman alors que ce dernier est connu pour raconter des histoires aux strates multiples. Certaines scènes sont pourtant intéressantes et ramène le téléspectateur à ce côté métaphorique et poétique qu’il y a dans des films comme Black Swan (dont il a signé le scénario) ou Mother ! (Qu’il a produit). Je dirais alors que la pour associer ce scénariste à Strange Angel, il fallait Daren Aronofsky à la mise en scène, cela aurait sûrement donné quelque chose de beaucoup plus intéressant et en osmose avec la vision du créateur. Du coup, même si finalement le scénario a des trucs intéressants à nous raconter, il manque toujours un petit grain de folie qui fait la force d’autres séries mettant en scène le sexe (je pense tout de suite à Masters of Sex même si le sujet reste assez différent. Basée sur la biographie de George Pendle « Strange Angel : The Otherwordly Life of Rocket Scientist John Whiteside Parsons », la série peut très bien devenir une agréable surprise mais il va falloir que le scénario soit un peu plus palpitant alors que le casting est de son côté suffisamment solide pour justifier l’existence de la série. Surtout que CBS All Access semble avoir déboursé suffisamment d’argent pour que visuellement ça ait de la gueule sur la longueur.

Note : 5/10. En bref, si l’idée me plaît et que certains moments sont réussis, Strange Angel reste un peu trop longue à la détente…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines