Magazine Culture

Critique Ciné : Comment tuer sa mère (2018)

Publié le 19 juin 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Comment tuer sa mère // De David Diane. Avec Vincent Desagnat, Chantal Ladesou et Julien Arruti.


Une comédie avec Chantal Ladesou, je me suis dit que j’allais rire. Personne ne parlais de Comment tuer sa mère mais en lisant le résumé, cela m’a rappelé ce que parfois le cinéma français peut faire comme l’excellent Bienvenue chez les Rozes (avec Carole Bouquet et Jean Dujardin). On ne peut pas enlever le fait que Chantal Ladesou est très en forme dans ce film, sauf que cette comédie n’arrive pas à ses fins. Le casting ne fait pas trop d’efforts. Je pense à Vincent Desagnat qui est tout de même capable de beaucoup mieux que ça. Mais les personnages ne décollent jamais vraiment et n’ont alors de cesse de se répéter petit à petit avec des trucs que l’on a déjà vu des dizaines de fois auparavant. Je m’attendais à un truc différent mais je dois avouer que plus le temps passait et plus j’ai trouvé le temps long. Je me disais « Mais ils vont enfin la tuer la vieille ? » car tergiverser autant autour du sujet avec si peu de choses à raconter, c’est dommage. Comment tuer sa mère est un vaudeville en huis clos qui n’arrive pas non plus à utiliser intelligemment le lieu qu’est cette maison. A chaque fois qu’une nouvelle pièce est présentée, le film perd alors tout son sens et la séquence répète une scène que l’on a déjà vu précédemment dans une précédente scène dans une autre pièce.

Dans la famille Mauret, les trois enfants n’avaient certainement pas demandé une mère aussi odieuse, déjantée… et dépensière ! Pour Nico, l’ainé, qui les entretient tous, c’en est trop ! Il propose à Ben, son jeune frère fainéant, et à Fanny, sa sœur complètement dépassée, une solution radicale : assassiner leur mère pendant le traditionnel déjeuner du samedi…

Je me demande au fond si Comment tuer sa mère n’était pas plus fait pour le théâtre que pour le cinéma. Une fois passé le coup du mojito, on comprend que l’on va passé une salle séance car le film n’apporte jamais rien de neuf et n’a de cesse de tourner autour du pot : le fils qui n’a plus d’argent car sa mère lui pille tout, le fils qui est gay mais qui n’arrive pas à l’avouer, la fille malheureuse dans son mariage. Et puis il y a la mère, qui aurait pu justement apporter un peu de surprises et surtout d’humour. Ne serait-ce que pour la présence de Chantal Ladesou mais là aussi c’est un échec mais l’actrice n’arrive jamais à faire quoi que ce soit des dialogues ridicules qu’elle doit incarner. Quand on est face à une comédie, on peut se dire que l’on va au moins rire un peu même si c’est complètement raté mais là aussi c’est une erreur de penser ça. Au début il y a quelques répliques sympathiques qui font leur effet mais une fois que le film a passé les introductions, les blagues ne sont plus drôles, peut-être aussi car le film fait du recyclage de lui-même. Finalement, Comment tuer sa mère n’arrive pas à décoller et se contente du terre à terre pour ne jamais réellement exploser. Je suis sûr qu’au théâtre avec le même casting cela aurait donné un truc hilarant, mais là tout est plat. Sans parler de la mise en scène de David Diane qui est particulièrement ennuyeuse et plombe là aussi le film.

Note : 2/10. En bref, un raté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte