Magazine Culture

Critiques Séries : Dietland. Saison 1. Episode 4.

Publié le 19 juin 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Dietland // Saison 1. Episode 4. F… This.


Dans ce nouvel épisode, la série décide d’aller un peu plus loin dans son histoire alors que l’on ouvre l’épisode sur une info : un éditeur de tabloïd britannique aurait été tué par Jennifer. Cette organisation secrète n’a pas encore vraiment fait ses preuves dans les trois premiers épisodes mais j’aime bien la façon dont s’organise la série et que cette dernière tente de faire évoluer son histoire de façon plutôt intelligente. Jennifer reste un point trouble de la série mais Dietland tente de lui donner un sens complètement différent. Jennifer a aussi kidnappé le fils de l’éditeur britannique mais une fois que le manifesto de Jennifer a été publié, alors il est libéré. Et plutôt que de mettre des femmes topless, c’est maintenant des hommes sans dessous qui sont mis en avant. L’idée est assez fun et bien que l’idée féministe que Dietland tente de cacher ne fonctionne pas toujours car pour le moment c’est un peu trop bâclé à mon goût, j’apprécie malgré tout ce que la série tente de faire à sa façon. En prenant un sujet féministe cette semaine, la série peut alors nous plonger un peu plus dans l’histoire de ses femmes et de ses héroïnes. Après les syndromes de Plum dans l’épisode précédent, cette dernière semble aller beaucoup mieux dans cet épisode. C’est presque un peu trop radical à mon goût car le changement n’est pas toujours brillant mais le côté psychédélique et métaphorique de la série dans la tête de Plum continue de faire son effet et d’apporter un peu de légèreté bienvenue.

Dietland a encore besoin d’équilibrer les choses entre les personnages et les différentes intrigues car toutes ne sont pas intéressantes et certains personnages ne sont pas suffisamment développés à mon goût. La série prend encore une fois un sujet de femme qui était une star de sitcom jusqu’à ce qu’en vacances elle décide de se couper les cheveux et perd alors son boulot car elle ne serait plus du tout bankable. C’est un choix intéressant comme histoire car c’est quelque chose qui peut arriver dans la réalité. Les femmes ont le droit de faire ce qu’elle veut, mais la normalité de la société veut qu’elles ne se coupent pas les cheveux. Bon, cela n’a pas tué Britney Spears par exemple, mais dans un sens Dietland est une série qui aime raconter des histoires qui exagère un peu la réalité. Dans ce monde où les femmes sont subordonnées aux hommes, il est difficile de faire ce que l’on veut quand on est une femme. Le féminisme que dégage Dietland me plaît et est surtout très tendance mais la façon dont les sujets sont exploités ne fonctionne pas toujours aussi bien que l’on ne pourrait l’espérer et c’est justement ça qui est dommage. Finalement, avec cet épisode la série continue d’aller de l’avant non sans quelques difficultés rendant le tout parfois un brin décevant.

Note : 6/10. En bref, il y a encore des choses à faire et la série a besoin de grandir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte