Magazine Poésie

Elle était là, seule et tranquille

Par Vertuchou

Elle était là, seule et tranquille, regardant vers le large ; puis lorsqu’elle eut senti

la présence de Stephen et son regard d’adoration, ses yeux se tournèrent vers lui,

subissant ce regard avec calme, sans honte ni impudeur.

Longtemps, longtemps elle le subit ainsi, puis, calme, détourna ses yeux de Stephen

et les abaissa vers le ruisseau, remuant l’eau de-ci, de-là, doucement, du bout de son pied.

Le premier clapotis léger de l’eau remuée rompit le silence, doux et timide, et murmurant,

timide comme les clochettes du sommeil : de-ci, de-là, de-ci, de-là : et une rougeur timide

palpitait sur sa joue.

« Dieu du ciel ! » cria l’âme de Stephen dans une explosion de joie profane.

Il se détourna d’elle brusquement et s’en fut à travers la grève. Ses joues brûlaient ;

son corps était un brasier, un tremblement agitait ses membres. Il s’en fut à grands pas,

toujours plus loin, par-delà les sables, chantant un hymne sauvage à la mer,

criant pour saluer l’avènement de la vie qui avait crié vers lui.

L’image de la jeune fille était entrée dans son âme à jamais, et nulle parole n’avait rompu

le silence sacré de son extase. Ses yeux à elle l’avaient appelé et son âme avait bondi à l’appel.

Vivre, s’égarer, tomber, triompher, recréer la vie avec la vie ! Un ange sauvage lui était apparu,

l’ange de jeunesse et de beauté mortelles, ambassadeur des cours splendides de la vie,

ouvrant devant lui, en un instant d’extase, les barrières de toutes les voies d’égarement et de gloire.

En avant ! En avant ! En avant !

 James Joyce, Portrait de l'artiste en jeune homme"

Partager cet article

Repost 0
Elle était là, seule et tranquille
&version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Avant que tu ne m'embrasses
Avant que tu ne m'embrasses
C’est une sourde rumeur au long des jours
C’est une sourde rumeur au long des jours
Elle le connaît depuis une minute à peine
Elle le connaît depuis une minute à peine
Vous
Vous

Emois

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine