Magazine Santé

SOMMEIL du BÉBÉ : En USIN, la voix de la mère peut faire la différence

Publié le 20 juin 2018 par Santelog @santelog



En USIN, la voix de la maman peut aider son bébé à mieux dormir

En unité de soins intensifs néonatals (USIN), la voix de la maman peut aider son bébé à mieux dormir, révèle cette recherche d’une équipe de l’Université du Michigan présentée à la Réunion annuelle Sleep 2018 des Associated Professional Sleep Societies.

Le sommeil du nourrisson qui passe ses premiers jours ou semaines de vie en USIN est une préoccupation importante dans les soins, car en raison de leur grande fragilité, des gestes techniques et tout simplement du bruit, ces bébés peuvent ne pas dormir aussi profondément que ceux qui rentrent à la maison. La voix de la mère pourrait faire une grande différence, confirment les cliniciens neurologues et pédiatres de l'hôpital CS Mott Children's Hospital de l'Université du Michigan.

Ici, les chercheurs passent des enregistrements des voix des mères lisant des livres pour enfants et constatent que les bébés de l’unité s’endorment plus vite, dorment plus profondément et plus longtemps et se réveillent moins souvent. « À l'hôpital, nous prenons grand soin des bébés qui ne sont pas dans leur environnement habituel, ce qui nuit à leur capacité de dormir normalement », explique le Dr Renée Shellhaas, neurologue pédiatrique à l'hôpital CS Mott Children's Hospital. « Même si nous faisons de notre mieux pour rendre l'unité aussi silencieuse que possible, il y a inévitablement des alarmes, moniteurs, ventilateurs, soins au chevet du lit du bébé ».

L'étude est menée auprès de 50 bébés nés après au moins 33 semaines de grossesse, médicalement stables, exempts de problèmes congénitaux pouvant augmenter le risque de troubles du sommeil. Pendant 6 heures, ces bébés ont bénéficié de l’écoute d’un enregistrement de leur mère lisant des livres pour enfants. Le sommeil des bébés a été surveillé pendant et sans les enregistrements. L’expérience montre que :

  • les bébés de l'USIN sont plus susceptibles de rester endormis au son de la voix de leur mère ;
  • les habitudes de sommeil ne changent, avec ces enregistrements, que chez les bébés nés à 35 semaines ou plus ;
  • la différence de sommeil paradoxal est moins significative en effet chez les bébés prématurés.

« Le sommeil est un phénomène très compliqué, influencé par de nombreux facteurs environnementaux dont les soins intensifs et l'état du bébé, le toucher et la fréquence à laquelle le bébé est « manipulé »». Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour démêler l’effet de ces différents facteurs sur le sommeil de l’enfant.

Le sommeil, un marqueur du bon fonctionnement cérébral du bébé : non seulement un bon sommeil est un marqueur de santé cognitive mais un sommeil sain est essentiel au bon développement du cerveau, un développement critique au cours des premières semaines de vie.

Développer des outils simples pour aider les bébés dans l'unité à obtenir un sommeil de meilleure qualité peut permettre de faire une grande différence pour la santé et le développement des nourrissons.

Source: SLEEP 2018 7-Jun-2018 Mom's voice may help babies sleep better in the NICU

Plus sur Sommeil Blog et Pédiatrie Blog

Équipe de rédaction Santélog Juin 20, 2018Rédaction Santé log


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine